NBA : Golden State arrache un match 6 contre Toronto

NBA : Golden State arrache un match 6 contre Toronto©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 11 juin 2019 à 08h24

A l'issue d'une fin de match folle qui a vu Kyle Lowry manquer le shoot pour le titre, Golden State s'est offert un sursis face aux Raptors dans les finales NBA en s'imposant sur le parquet des Canadiens (106-105), lundi soir dans le match 6. Les Warriors, doubles champions en titres, arrachent ainsi un match 6, jeudi à Oakland. Seul bémol : Kevin Durant, de retour sur les parquets, s'est de nouveau blessé, et plus gravement cette fois.

La Scotiabank Arena était prête à exulter, Golden State pas loin de chuter. Pourtant, à l'issue d'un match 5 au final de dingue sur le parquet canadien, ce sont les Warriors, de nouveau vainqueurs à Toronto (ils l'avaient déjà emporté lors du match 2) qui se sont offert un sursis dans ces finales 2019 décidément passionnantes en arrachant lundi soir pour un petit point (106-105) le droit de disputer un match 6 sur leur parquet jeudi prochain. A trois minutes de la fin, peu de monde donnait pourtant encore cher de la peau des doubles champions en titre. Kawhi Leonard, discret depuis le début de la soirée (26 points, 9 sur 24 aux tirs, 12 rebonds, 6 passes, 2 interceptions, 2 contres à l'arrivée), venait en effet de sortir furieusement de sa boîte. Un premier shoot pour permettre à son équipe de passer devant au score à l'aube du money time, deux autres pour lui donner un matelas très confortable au fort goût de titre (103-97). Avec dix points inscrits à la suite, l'ex-homme fort des Spurs semblait avoir posé une main - ferme - sur la bague de champion. Une option pas du tout du goût des Warriors, d'autant que ces derniers, euphoriques en début de match, avaient fait précisément en sorte d'entrée d'éviter un dénouement fatal. Injouables à trois points (5 sur 5 pour débuter la partie), Stephen Curry (31 points, 10 sur 23 aux tirs, 5 sur 14 de loin, 8 rebonds, 7 passes) et les siens avaient pu également s'appuyer dans ces premières minutes nettement à leur avantage (34-28 dans le premier quart-temps, 62-56 à la pause) sur Kevin Durant, plus apparu depuis le premier tour des play-offs (il avait disputé son dernier match le 8 mai) et enfin de retour sur les parquets. Un come-back ô combien précieux pour les doubles vainqueurs sortants, puisque le grand absent des quatre premiers matchs a signé son retour par 11 points sur ses 10 premières minutes passées sur le terrain (3 sur 5 aux shoots, 3 sur 3 à trois points, 2 rebonds, 1 contres).

Durant se blesse de nouveau, Lowry rate le shoot du titre !



Mais du rêve, Golden State et Durant sont très vite repassés au cauchemar. Sur une reprise d'appui anodine face à Serge Ibaka, c'est cette fois le tendon d'Achille droit de « KD » qui a lâché (l'ailier passera une IRM mardi, mais le manager général de la franchise californienne redoutait le pire, ensuite en conférence de presse). Et c'est uniquement sur des béquilles et la jambe droite dans une botte qu'est réapparu plus tard dans la soirée le numéro 35, de nouveau hors-course. Une absence qui a réjoui les fans des Raptors (le public de la salle a scandé le nom de Durant à sa sortie) mais n'a pas pénalisé tout de suite les Warriors, grâce notamment à un DeMarcus Cousins décisif dès son entrée en jeu (14 points, 6 rebonds, 1 passe, 1 interception, 1 contre) et à la partition presque parfaite des duettistes Curry et Klay Thompson (26 points à 9 sur 21, 7 sur 13 de loin, 6 rebonds, 4 passes). Lorsque Leonard a décidé de prendre feu dans les derniers instants et de donner le sentiment aux supporters de Toronto que ce premier titre se profilait enfin, ce sont d'ailleurs les « Splash Brothers » - 57 points et 12 tirs primés à eux deux - qui se sont chargés de refroidir l'ambiance en passant un 9-0 à leur hôte, paralysé par l'enjeu et par l'efficacité des deux gâchettes adverses durant ce money time (deux points inscrits sur les trois dernières minutes seulement). Pourtant, Golden State n'a pas tout bien fait dans cette fin de match. Et après une énorme faute de concentration de Draymond Green (10 points, 10 rebonds, 8 passes), auteur d'un retour en zone au pire moment, et un passage en force de Cousins, Kyle Lowry (18 points à 8 sur 16, 4 rebonds, 6 passes, 2 contres), servi dans le coin gauche par Fred VanVleet, s'est retrouvé avec le ballon de la gagne, et du titre du même coup. Pas en verve du tout derrière la ligne (1 sur 6) lors de ce match 5, le petit meneur de Toronto a envoyé ce shoot qui aurait pu permettre à sa franchise d'écrire l'histoire... derrière le panier. Toujours mené (3-2) avant de recevoir de nouveau les Raptors, Golden State n'est pas mort pour autant.


BASKET - NBA / PLAY-OFFS (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)

Finales

Toronto (2eme de la Conférence Est) - Golden State (1er de la Conférence Ouest) : 3-2
Match 1 - Toronto - Golden State : 118-109Match 2 - Toronto - Golden State : 104-109Match 3 - Golden State - Toronto : 109-123Match 4 - Golden State - Toronto : 92-105Match 5 - Toronto - Golden State : 105-106
Match 6 :
Golden State - Toronto le vendredi 14 juin à 3h00
Match 7 (si nécessaire) :
Toronto - Golden State le lundi 17 juin à 2h00

Vos réactions doivent respecter nos CGU.