NBA : Gobert pas convaincu par la hotline

NBA : Gobert pas convaincu par la hotline©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 16 juillet 2020 à 14h21

Rudy Gobert a émis des réserves sur la hotline mise en place par la NBA dans la "bulle" d'Orlando, ce numéro de téléphone permettant aux joueurs de dénoncer anonymement des manquements au protocole sanitaire.


Surnommée "la ligne des balances" par le meneur des Nets Spencer Dinwiddie, la hotline mise en place par la NBA au Disney World d'Orlando, où la saison va reprendre, avec 22 équipes sur 30, le 30 juillet, n'en finit plus d'intriguer. D'après Shams Charania de The Athletic, ce numéro de téléphone, qui permet notamment aux joueurs de rapporter des manquements au protocole dans cette "bulle" floridienne, a déjà reçu de nombreux appels. Doc Rivers a lui préféré s'en amuser. "J'ai balancé LeBron (James) hier. Et aujourd'hui, je balance Pop (Gregg Popovich, le coach des Spurs, ndlr). Je vais essayer de tous les balancer. Je trouve ça phénoménal. Quand j'aurais fini d'utiliser cette hotline, on sera la seule équipe encore ici", a plaisanté l'entraîneur des Clippers mercredi lors d'une interview en visioconférence.

Gobert : "Un peu mesquin" 

Cela amuse visiblement moins Rudy Gobert, qui a été le premier joueur NBA testé positif au Covid-19 début mars. Ce qui avait entraîné l'interruption de la saison. "Je ne sais pas si quelqu'un va l'utiliser, mais je trouve que c'est un peu mesquin, a témoigné le pivot français du Jazz pour ESPN. En même temps, vous voulez être sûr que les gens respectent les règles. Mais je ne suis pas sûr que cette ligne va vraiment aider. Je pense que c'est plus une question de respect entre nous, et de vivre comme une petite communauté. Aujourd'hui, je pense que tout le monde est plutôt bien renseigné sur le virus, donc c'est plus une question de respect. On veut quand même être en mesure de socialiser et de faire ce genre de choses, tout en respectant l'espace de chacun et en essayant de porter le masque à l'intérieur, particulièrement quand il y a du monde." Questionné sur le même sujet, Donte DiVincenzo a confié qu'il ne comptait pas utiliser cette hotline. "Tout ce qui me préoccupe, c'est mes coéquipiers et moi, et je sais qu'on prend toutes les précautions et qu'on suit tous les protocoles", a déclaré l'arrière des Bucks. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.