NBA - Gobert : "Le contre, c'est une question de fierté"

NBA - Gobert : "Le contre, c'est une question de fierté"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 16 décembre 2020 à 22h25

Le contre est très rapidement devenu l'arme fatale de Rudy Gobert en NBA, en toute logique. L'immense joueur français a détaillé son point de vue par rapport à ce geste si spectaculaire et qui demeure rare en basket.



L'adresse de Rudy Gobert au contre semble évidente, du haut de ses 2,16 m. Mais le pivot français y ajoute une certaine symbolique : "Depuis tout jeune, j'ai senti que j'aimais ça. A la base, c'est surtout une question de fierté, tu ne veux pas laisser l'adversaire marquer. C'est le dernier geste, l'issue de secours. Je regardais des vidéos et je voulais faire pareil, après c'est devenu de plus en plus naturel. Et puis j'ai grandi, ce qui a aussi aidé (sourire). C'est un geste qui reste dans l'esprit des gens, c'est le dernier rempart. Je l'ai senti dès mes débuts en NBA. Un contre, ça a beaucoup d'impact, ça peut changer la tournure d'un match. En face, psychologiquement, il se dit que ce n'est pas facile. C'est aussi ce que j'aime, cet aspect dissuasif."

Gobert assure toutefois que dans l'absolu, il s'en passerait bien : "Une défense parfaite, normalement, n'amène pas de contre. C'est quand l'adversaire prend un mauvais tir, marche ou sort en touche. C'est encore mieux, car tu es sûr de récupérer le ballon." Rappelant que la saison se conclura avec les Jeux Olympiques, le pivot du Jazz "espère une année normale et clairement récupérer mon titre de Défenseur de l'année" : "Jamais je n'aurais pu imaginer l'être deux fois, c'est une grande fierté." Giannis Antetokounmpo l'a empêché, cette année, de réussir la passe de trois. "Je veux encore essayer de franchir un gros palier, défensivement mais surtout offensivement, là je sens que je suis loin d'être au maximum, conclut Gobert. Il y a tant de choses où je peux encore progresser..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.