NBA : Gobert et Fournier cartonnent pour rien, Houston crucifié au buzzer, retour gagnant pour George et Hayward

NBA : Gobert et Fournier cartonnent pour rien, Houston crucifié au buzzer, retour gagnant pour George et Hayward©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 10 décembre 2019 à 08h11

Alors qu'il pensait tenir sa victoire, Houston, qui venait d'apprendre que sa requête après la défaite contre San Antonio avait été rejetée, s'est fait crucifier au buzzer.

Houston crucifié au buzzer !

En transperçant une dernière fois la défense des Kings pour aller marquer sur un lay-up ses 33eme et 34eme points de la soirée (à 13 sur 17 aux tirs, 8 passes, 3 rebonds, 2 interceptions) alors qu'il ne restait plus qu'une seconde à jouer, Russell Westbrook pensait bien avoir offert sa 15eme victoire de la saison à Houston. Mais à l'image de cette soirée qui a vu la franchise californienne ne jamais renoncer sur le parquet du Toyota Center, Sacramento s'est dit que le coup restait malgré tout jouable et n'a pas baissé les bras. L'équipe classée au dixième rang à l'Ouest a bien fait, puisque Cory Joseph a eu la bonne idée de servir Nemanja Bjelica, pour un tir impossible du Serbe deux mètres derrière la ligne à trois points qui a fait mouche et est venu glacer la salle au buzzer (119-118). Un dénouement des plus cruels pour James Harden (27 points, 10 passes) et les siens déjà crucifiés un peu plus tôt dans la soirée par l'annonce de la NBA concernant la requête des Texans suite à leur défaite polémique après deux prolongations (135-133) face à San Antonio du 4 décembre dernier et ce dunk injustement refusé au barbu. La Ligue a bien reconnu qu'elle avait commis une erreur en n'accordant pas les deux points aux Rockets, mais elle a aussi estimé que ce panier n'avait pas empêché pour autant Houston de gagner ce match dans la mesure où il leur restait largement le temps (7 minutes 50 très exactement) de l'emporter ensuite malgré ce panier invalidé, alors qu'il aurait dû l'être. Une terrible soirée à double titre en somme.

Fournier et Gobert n'ont pas suffi

Malgré deux très belles prestations une nouvelle fois d'Evan Fournier et Rudy Gobert, Orlando et Utah ont déchanté lundi soir, respectivement face à cette inarrêtable équipe de Milwaukee (110-101) et à domicile contre OKC (104-90). Il faut dire que la marche était très haute pour le Magic, en déplacement sur le parquet de ce qui se fait de mieux dans la Ligue avec les Lakers depuis le début de la saison. Ces Bucks qui ont enchaîné aux dépens du Jazz une quinzième victoire ont d'ailleurs donné le ton d'entrée en terminant le premier quart-temps avec déjà onze points d'avance (31-20). Grâce à Fournier, auteur de 26 points à 7 sur 17 aux tirs (4 sur 8 à trois points), 4 rebonds, 2 passes, les Floridiens se sont rapprochés, mais sans pour autant parvenir à stopper le leader de la Conférence Est, encore emmené lundi par un énorme Giannis Antetokounmpo (32 points, 15 rebonds, 8 passes). Le Jazz et Gobert, auteur d'un nouveau double-double XXL (19 points, 17 rebonds) et sorti vainqueur de son match dans le match avec Steven Adams grâce notamment à un quasi sans-faute dans la raquette (9 sur 10 aux tirs), ont vite perdu espoir eux aussi face à OKC. Monté en puissance grâce à un Dennis Schroder déchaîné en sortie de banc (27 points), le Thunder s'est définitivement échappé dans le troisième quart-temps (34-21) en dépit de la résistance opposée par Donovan Mitchell (26 points) et Gobert notamment. Utah avait relevé la tête contre Memphis après trois défaites consécutives, mais rechute déjà.

Retour gagnant pour Hayward avec Boston et pour George dans l'Indiana

L'un retrouvait les parquets après un mois d'absence dû à une fracture à une main. L'autre était de retour à Indianapolis, où il a encore eu droit à un accueil des plus hostiles. Gordon Hayward, avec Boston, et Paul George, avec les Clippers, ont malgré tout signé tous deux un retour gagnant, chacun à leur façon. Le premier, ravi après-coup de la manière dont sa main avait réagi ainsi que de ses sensations (« Elle a pris des coups et elle n'a même pas bougé »), a repris ses marques avec beaucoup de sérieux (14 points à 7 sur 10 aux tirs, 5 rebond, 4 passes) lors du large succès de son équipe face à Cleveland au TD Garden (110-88), avec une victoire qui tendait déjà les bras aux Celtics à la pause (53-40). Le second, lui, n'a pas semblé gêné une seule seconde par la bordée de sifflets qu'il a essuyée à chaque fois qu'il a touché le ballon sur le parquet de la Bankers Life Fieldhouse. En l'absence de Kawhi Leonard, encore laissé au repos, l'ancienne star maison s'est montré impitoyable envers ses ex-couleurs, George contribuant grandement au nouveau succès des Clippers chez les Pacers (110-99) avec 36 points (10 sur 26 aux tirs, dont 7 sur 16 à trois points), 9 rebonds et 5 passes. Montrezl Harrell, lui, n'est jamais passé par l'Indiana, mais cela ne l'a pas empêché (26 minutes, 8 rebonds), au même titre que Patrick Beverley (11 points, 12 rebonds, 5 passes), de faire lui aussi très mal à la franchise d'Indianapolis.

NBA - SAISON REGULIERE
Lundi 09 Decembre 2019
Indiana Pacers - Los Angeles Clippers : 99-110
Boston Celtics - Cleveland Cavaliers : 110-88
>>> Stats de Vincent Poirier (BOS) : 9 minutes, 4 points (2 sur 4 aux tirs), 4 rebonds, 1 interception, 2 fautes

Houston Rockets - Sacramento Kings : 118-119
Chicago Bulls - Toronto Raptors : 92-93
Milwaukee Bucks - Orlando Magic : 110-101
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 32 minutes, 26 points (7 sur 17 aux tirs, dont 4 sur 8 à trois points), 4 rebonds, 2 passes, 1 interception, 3 fautes

New Orleans Pelicans - Detroit Pistons : 103-105
Utah Jazz - Oklahoma City Thunder : 90-104
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 33 minutes, 19 points (9 sur 10 aux tirs), 17 rebonds, 1 passe, 4 ballons perdus, 3 fautes

Phoenix Suns - Minnesota Timberwolves : 125-109
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 1 minute, 0 point (aucun tir)

Golden State Warriors - Memphis Grizzlies : 102-110

Vos réactions doivent respecter nos CGU.