NBA : Giannis Antetokounmpo porte Milwaukee, Joel Embiid coule Philadelphie

NBA : Giannis Antetokounmpo porte Milwaukee, Joel Embiid coule Philadelphie©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 26 novembre 2019 à 08h00

Le spectacle était au rendez-vous pour lancer la semaine de Thanksgiving en NBA. Avec 50 points, Giannis Antetokounmpo a offert la victoire à Milwaukee contre Utah. Boston et Brooklyn ont gagné dans les dernières secondes.

Le match de la nuit : Boston gagne au forceps

Après deux défaites consécutives et la perte de la place de leader de la conférence Est, Boston a réussi à se relancer. Les Celtics ont battu Sacramento (103-102). Mais cette victoire a été longue à se dessiner face à une équipe à l'entame de saison difficile. La faute à Buddy Hield. Avec ses 41 points, le Bahaméen a porté les siens en réussissant notamment 11 tirs à 3 points. Un apport extérieur qui n'a jamais été vraiment maîtrisé par la franchise du Massachussets. Mais les Celts ont su mettre les barbelés au bon moment. A 3 secondes de la fin, Bogdan Bogadanovic n'a pas réussi à marquer un panier qui aurait pu offrir la victoire aux Kings. Le score restait alors en faveur des partenaires de Jaylen Brown, meilleur marqueur de la rencontre. Si aucune équipe n'a réussi à trouver le chemin du panier dans les 30 dernières secondes c'est pour le plus grand bonheur des hommes de Brad Stevens. Un lay-up de Marcus Smart à 31 secondes du buzzer avait permis un dernier changement de leader dans la rencontre. Un panier et un succès qui permettent à Boston d'avoir le même bilan que Toronto et Miami en embuscade derrière Milwaukee.  Ce n'est pas le seul match de la nuit qui s'est décidé dans les derniers instants. Brooklyn a battu Cleveland grâce à un shoot réussi au buzzer par Spencer Dinwiddie (108-106).

Le MVP de la nuit : C'est Giannis Antetokounmpo le patron

Giannis Antetokounmpo a offert une huitième victoire de rang à Milwaukee. Une série qui permet aux Bucks d'être leader de la conférence Est. Mais la franchise du Wisconsin n'est pas passée loin de tomber ce lundi soir contre Utah (122-118). Dans une rencontre jouée sur un faux-rythme, c'est le Jazz qui en a longtemps profité. L'équipe d'un Rudy Gobert absent à cause d'une blessure a pu compter sur six joueurs à plus de dix points pour mener pendant une grande partie du match. L'écart tournait même autour des douze unités pendant le deuxième quart-temps grâce à la paire Bojan Bogdanovic (24 points) - Donovan Mitchell (20 points). Mais en seconde période, Giannis Antetokounmpo s'est fâché et a remis les pendules à l'heure. Le Greek Freak s'est démultiplié pour terminer avec 50 points dont 32 après la mi-temps. Il y a ajouté 14 rebonds, 6 passes décisives et 2 interceptions sans perdre le moindre ballon. Une performance XXL et propre qui prouve sa domination sur la Ligue.


Le flop de la nuit : Triste première pour Joel Embiid

Joel Embiid risque de faire encore quelques cauchemars à l'évocation du nom de Toronto. Après une défaite en play-offs contre la franchise canadienne l'an passé, le pivot camerounais a réalisé le pire match de sa carrière pour ses retrouvailles avec les Raptors. Il n'a pas marqué le moindre point dans une rencontre perdue par Philadelphie pour sa première rencontre de la saison contre le champion en titre (101-96). Si Embiid a pris 13 rebonds en 32 minutes sur le parquet de la Scotiabank Arena, il n'a pas marqué le moindre panier : 0/11 aux tirs et 0/3 aux lancers-francs. Des chiffres catastrophiques, loin des standards du joueur de 25 ans. Le pire c'est que malgré ce manque de réussite, les 76ers ont failli gagner. Mais les partenaires de Pascal Siakam (25 points, 7 rebonds) ont mieux géré la fin de match pour s'imposer et gagner un quatrième match de rang.

Le Français de la nuit : Evan Fournier n'a pas quitté le parquet

Evan Fournier a été le joueur le plus utilisé lors de la rencontre entre Detroit et Orlando (103-88). Mais le Français n'a pas réussi à faire basculer le match en faveur du Magic. L'arrière a notamment manqué de réussite extérieure avec un 0/5 derrière la ligne à 3 points. Cela ne l'a pas empêché de terminer la rencontre avec 17 points. Seul Terrence Ross avec deux unités de plus a fait mieux du côté des Floridiens. Le joueur de 27 ans a aussi donné deux passes décisives et capté deux rebonds. Des chiffres qui illustrent son activité. Mais son équipe n'a pas réussi à en profiter. Face à lui, Sekou Doumbouya n'a pas été utilisé. Tout comme Rudy Gobert blessé avec Utah ou Vincent Poirier resté sur le banc pour Boston. Jaylen Hoard a fait une apparition furtive dans la victoire de Portland. Sa première. Le rookie a terminé la rencontre en réussissant son seul tir tenté. Nicolas Batum a été présent dans tous les domaines mais sans réaliser un carton avec Charlotte.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Lundi 25 novembre 2019

Indiana Pacers - Memphis Grizzlies : 126-114
Detroit Pistons - Orlando Magic : 103-88
>>> Evan Fournier (ORL) : 17 points (5/16 aux tirs dont 0/5 à 3 points), 2 rebonds, 2 passes décisives, 2 ballons perdus en 38 minutes
>>> Sekou Doumbouya (DET) n'a pas joué
Cleveland Cavaliers - Brooklyn Nets : 106-108
>>> Timothé Luwawu-Cabarot (BKN) n'a pas joué
Toronto Raptors - Philadelphia 76ers : 101-96
Miami Heat - Charlotte Hornets : 117-100
>>> Nicolas Batum (CHA) : 3 points (1/5 aux tirs dont 1/5) , 2 rebonds, 4 passes décisives, 3 ballons perdus en 19 minutes
Atlanta Hawks - Minnesota Timberwolves : 113-125
Boston Celtics - Sacramento Kings : 103-102
>>> Vincent Poirier (BOS) n'a pas joué
Milwaukee Bucks - Utah Jazz : 122-118
>>> Rudy Gobert (UTA) n'a pas joué
Chicago Bulls - Portland Trail Blazers : 94-117
>>> Jaylen Hoard (POR) : 2 points, 1 rebonds, 1 ballon perdu en 4 minutes
San Antonio Spurs - Los Angeles Lakers : 104-114
Golden State Warriors - Oklahoma City Thunder : 97-100

Vos réactions doivent respecter nos CGU.