NBA : Fournier flambe, Davis prend sa revanche, Houston retrouve le sourire

NBA : Fournier flambe, Davis prend sa revanche, Houston retrouve le sourire©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 28 novembre 2019 à 08h32

Pour son retour à New Orleans, Anthony Davis (41 points) s'est montré impitoyable. Houston a, lui, renoué avec le succès, tandis qu'Evan Fournier (30 points) a livré son plus beau match de la saison.

Davis sans pitié pour les Pelicans

L'accueil glacial de la New Orleans Arena n'a pas refroidi le régional de l'étape. Pour son grand retour en Nouvelle-Orléans, où il a passé six ans, Anthony Davis s'est fait huer par ses ex-supporters. Une atmosphère qui a paradoxalement galvanisé l'ancien chouchou des fans des Pelicans devenu ennemi dès lors qu'il avait demandé à être transféré à la mi-saison. Auteur de son meilleur match depuis son arrivée sous les couleurs de Lakers, Davis a fait un malheur (41 points à 15 sur 30 aux tirs, 9 rebonds) aux côtés d'un LeBron James dans son rythme de croisière habituelle (29 points, 11 passes, 5 rebonds) face à Jrue Holiday (29 points, 12 passes) et ses coéquipiers. Comme un symbole de ce retour rêvée sur le plan des stats pour le « Monosourcil », meilleur marqueur de la nuit devant Kemba Walker (39 points avec Boston contre Brooklyn) c'est lui qui a réussi en fin de match sur une remise en jeu des joueurs locaux l'interception décisive qui a permis à son équipe, alors en danger (score final : 114-110 pour les Lakers), de signer un huitième succès de rang et de conserver ainsi les commandes à l'Ouest devant Denver et des Clippers vainqueurs dans la douleur à Memphis (121-119) malgré un monumental Jonas Valenciunas (30 points, 16 rebonds). Kawhi Leonard laissé au repos, Paul George a compilé 22 points (8 sur 15 aux tirs, 4 sur 11 à trois points), 5 rebonds et 2 passes, mais le salut de l'autre franchise de L.A est venue une fois de plus de ses deux remplaçants de luxe Lou Williams (24 points, 13 passes) et Montrezl Harrell (24 points, 10 rebonds).

Houston relève la tête

Après avoir aligné huit victoires consécutive, Houston avait connu la trajectoire inverse en accumulant ensuite les défaites (trois de suite). Un trou d'air dont les Rockets se sont extirpés jeudi soir chez eux (117-108) à l'occasion de la venue du Miami de Jimmy Butler, toutefois absent pour le déplacement au Texas. Sans l'ancienne star des Bulls, le Heat s'en est remis à l'inattendu rookie Tyler Herro, meilleur marqueur de son équipe avec 22 points en sortie de banc. Avec 17 points, 11 rebonds et 8 passes, Bam Adebayo, passé tout près d'un triple-double, a lui aussi fait en sorte de prolonger au moins le temps d'une rencontre encore la série noire des Rockets. Mais pour cela, il aurait fallu que les Floridiens ne boivent pas la tasse dans le deuxième quart-temps (39-19) face à la bande à James Harden, auteur d'un match très moyen pour lui (27 points à 9 sur 22 aux tirs) mais néanmoins très important dans la construction de cette première victoire depuis quatre matchs. Russell Westbrook (27 points à 11 sur 21, 9 rebonds, 7 passes) a sans surprise été l'autre artisan de cette réaction des Rockets.

Fournier sur un nuage, sale soirée pour Gobert et Utah

Privé de son meilleur joueur Nikola Vucevic pour faire le voyage à Cleveland mercredi, Orlando savait qu'il faudrait un Evan Fournier des grands soirs pour rentrer de l'Ohio avec une septième victoire cette saison. Le Français et autre baromètre du Magic avait visiblement parfaitement reçu le message. Auteur de son meilleur match depuis la reprise, le leader des Bleus durant le dernier Mondial a pris le match à son compte et l'a terminé avec 30 points (10 sur 22 aux tirs, 4 sur 9 de loin), 4 rebonds, 1 passe et 2 interceptions. L'ancien joueur de Nanterre a notamment été à l'origine du coup d'accélérateur des Floridiens dans le deuxième quart-temps (32-25) qui s'est avéré fatal aux Cavs (116-104 pour Orlando). En déplacement dans l'Indiana avec Utah, Rudy Gobert n'a pas vécu une soirée aussi agréable que son compatriote et coéquipier de l'équipe de France. Pour le retour du pivot français sur les parquets (il avait manqué les deux matchs précédents), le Jazz, assommé dans le deuxième et le dernier quart-temps, a bu la tasse sur le parquet des Pacers d'un Domantas Sabonis très en vue (23 points à 9 sur 15, 12 rebonds). Auteur d'un nouveau double-double (14 points, 13 rebonds), certes pas son plus impressionnant de la saison, Gobert n'a pas démérité mais cela n'a pas empêché son équipe, pourtant maintenue à flot également mercredi par Bogdan Bogdanovic (30 points, 4 sur 7 derrière la ligne) et Donovan Mitchell (26), de subir une septième défaite (121-102).

New York et San Antonio encore battus

San Antonio avait un temps coupé une série de défaites qui paraissait interminable en profitant des malheurs des Knicks pour retrouver le temps d'un soir le goût de la victoire. Mais les Spurs sont tout de suite retombés dans leurs travers. Et après avoir redémarré une série de revers face aux Lakers mardi, ces Texans qui avaient débuté la saison sur trois victoires ont subi mercredi à domicile face aux Wolves de Karl-Anthony Towns (23 points, 14 rebonds) leur treizième défaite, la dixième sur les onze derniers matchs. Les deux stars de l'équipe LaMarcus Aldridge (22 points) et DeMar DeRozan (20) ont pourtant tout donné une fois de plus pour tenter de mettre les leurs sur de bons rails, mais sans obtenir le résultat escompté. Embarqué dans la même galère, New York, en déplacement chez le champion en titre Toronto, a lui aussi ajouté une nouvelle déconvenue à sa riche collection (14 défaites désormais) en se faisant balayer (126-98) par des Raptors emmenés par un Pascal Siakam décidément en grande forme (31 points à 12 sur 22, 5 sur 8 à trois points, 8 rebonds). Frank Ntilikina ne peut pas en dire autant. Symbole de cette équipe new-yorkaise et pire équipe de la ligue à l'heure actuelle avec Golden State, l'ancien Strasbourgeois a presque encore traversé la rencontre comme un fantôme, avec seulement 5 points (2 sur 6 aux tirs, 1 sur 3 à trois points) et 4 passes en 22 minutes de jeu lors d'une partie qui a vu son équipe abandonner toutes ses illusions dès le deuxième quart-temps (37-17). Le cauchemar continue pour les Knicks, battus pour la quatrième fois de suite.

NBA - SAISON REGULIERE
Mercredi 27 Novembre 2019
Boston Celtics - Brooklyn Nets : 121-110
>>> Stats de Vincent Poirier (BOS) : 1 minute, 0 point (aucun tir)
Charlotte Hornets - Detroit Pistons : 102-101
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 31 minutes, 13 points (4 sur 7 aux tirs, dont 0 sur 2 à trois points), 5 rebonds, 1 passe, 2 contres, 3 fautes
Indiana Pacers - Utah Jazz : 121-102
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 30 minutes, 14 points (5 sur 9 aux tirs), 13 rebonds, 1 contre, 1 interception, 2 ballons perdus, 5 fautes
Philadelphia 76ers - Sacramento Kings : 97-91
Cleveland Cavaliers - Orlando Magic : 104-116
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 39 minutes, 30 points (10 sur 22 aux tirs, dont 4 sur 9 à trois points), 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 3 ballons perdus
Toronto Raptors - New York Knicks : 126-98
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 22 minutes, 5 points (2 sur 6 aux tirs, dont 1 sur 3 à trois points), 4 passes, 1 ballon perdu, 3 fautes
Memphis Grizzlies - Los Angeles Clippers : 119-121
Milwaukee Bucks - Atlanta Hawks : 111-102
Houston Rockets - Miami Heat : 117-108
San Antonio Spurs - Minnesota Timberwolves : 101-113
Phoenix Suns - Washington Wizards : 132-140
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 21 minutes, 13 points (5 sur 9 aux tirs, dont 3 sur 5 à trois points), 1 rebond, 8 passes, 1 interception, 1 ballon perdu, 2 fautes
>>> Ian Mahinmi (WAS) n'a pas joué
New Orleans Pelicans - Los Angeles Lakers : 110-114
Portland Trail Blazers - Oklahoma City Thunder : 136-119
Golden State Warriors - Chicago Bulls : 104-90

Vos réactions doivent respecter nos CGU.