NBA : Fin de série pour les Lakers, Gobert prend le dessus sur Fournier

NBA : Fin de série pour les Lakers, Gobert prend le dessus sur Fournier©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 18 décembre 2019 à 07h19

Après quatorze victoires de rang hors de leurs bases, les Lakers ont vu leur série prendre fin. Utah et Gobert ont pris le dessus sur Orlando et Fournier.

Les Lakers s'arrêtent à quatorze

Fin de série pour les Lakers. Après quatorze victoires de rang en déplacement, les Lakers sont tombés chez les Pacers, mardi soir dans l'Indiana (105-102), où les locaux ont, eux, poursuivi sur leur belle dynamique du moment en obtenant face aux joueurs de la Cité des Anges leur quatrième victoire de suite. La franchise de Los Angeles, qui avait fait le voyage sans Anthony Davis, touché à la cheville droite, ont dû de surcroît composer avec un LeBron James en petite forme, notamment au niveau de l'adresse (20 points à 8 sur 20 aux tirs et 0 sur 6 à trois points). Certes, le « King » s'est illustré (9 passes, 9 rebonds), mais pas davantage que Dwight Howard (20 points), qui n'a manqué aucun tir de la soirée en sortie de banc (10 sur 10). Dans ces conditions, l'intouchable leader à l'Ouest et co-meilleur équipe de NBA actuellement avec Milwaukee (24-4) est malgré tout passé tout près de la victoire. Avant que Malcolm Brogdon (14 points) ne prenne feu dans le money time (7 points sur les 10 derniers de son équipe), marquant même le panier de la gagne, les Lakers, qui menaient encore de cinq points alors que le match touchait à sa fin, semblaient ainsi tenir leur quinzième succès d'affilée à l'extérieur. Indiana et leur meilleur joueur de la soirée Domantas Sabonis (26 points à 10 sur 15 aux tirs, 10 rebonds) en ont décidé autrement.

Avantage Gobert face à Fournier

Pour les fans français, le Utah-Orlando de mardi soir à Salt Lake City représentait avant tout un duel entre Rudy Gobert et Evan Fournier. Une opposition qui a tourné à l'avantage du premier (109-102), le Jazz ayant profité de la venue du Magic et du second pour enregistrer une troisième victoire consécutive. Sur le plan des stats aussi, cette rencontre a vu le pivot français des Mormons prendre le dessus sur son compatriote. Il faut dire que si Gobert, encore impressionnant sous les panneaux, s'est offert un nouveau double-double (12 points, 19 rebonds, 5 passes), Fournier, lui, a connu un trou d'air rare pour lui sur les shoots de loin, avec un incroyable 0 sur 8 derrière la ligne alors qu'il a presque rentré toutes ses autres tentatives (8 sur 9). Pas dans un grand soir eux non plus, Nikola Vucevic (12 points, 11 rebonds) et Aaron Gordon (6 points, 5 rebonds) n'ont pas vraiment rendu service à leur équipe, très vite distancée par le Jazz de Donovan Mitchell et Bogdan Bogdanovic, tous deux auteurs de 30 points. Orlando a fait malgré tout de la résistance. Mieux : le Magic est passé devant (+7) dans le dernier quart-temps au prix d'un... 15-0 passé à son adversaire, avant de s'écrouler de nouveau face à l'insistance des deux hommes du match, aidés par l'inévitable Gobert, qui tenait déjà son double-double à la pause.

New York en démonstration

Trois victoires en quatre matchs. New York, de retour d'un road-trip bien négocié (deux victoires, contre Sacramento et Golden State), n'avait encore jamais connu pareil bilan depuis le début de la saison. Ces Knicks longtemps en perdition ont pourtant confirmé leur guérison, mardi soir à l'occasion de la venue d'Atlanta au Madison Square Garden. Sans pitié pour l'équipe à laquelle elle a cédé le bonnet d'âne de dernier de la Conférence Est il y a quelques jours, la franchise chère à Frank Ntilikina (3 points, 3 passes en 18 minutes) a pulvérisé (143-120) les Géorgiens malgré la prestation folle une nouvelle fois de leur joueur vedette Trae Young, auteur de la performance de la soirée avec 42 points (16 sur 29 aux tirs, 7 sur 13 à trois points), 8 passes et 4 rebonds. Le jeune meneur de 21 ans a, certes, fait le show, mais sans pouvoir contenir bien longtemps les velléités des Knicks et de R.J.Barett (27 points à 10 sur 13 aux tirs). Portés également par Marcus Morris (22 points) et Mitchell Robinson, les locaux se sont très vite échappés, si bien qu'à la pause, il n'y avait déjà plus le moindre suspense (77-53). Dans ce contexte, en seconde mi-temps, le public s'est presque davantage intéressé à la prestation de Vince Carter (15 points, 4 sur 7 de loin), ovationné pour sa dernière apparition au MSG, qu'à la suite de la rencontre en elle-même. Au buzzer, beaucoup de New-Yorkais avaient d'ailleurs déjà rejoint leur domicile, rassurés sur l'état de santé de leurs protégés.

NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 17 Decembre 2019
Charlotte Hornets - Sacramento Kings : 110-102
>>> Nicolas Batum (CHA), blessé, n'a pas joué

Indiana Pacers - Los Angeles Lakers : 105-102
New York Knicks - Atlanta Hawks : 143-120
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 18 minutes, 3 points (1 sur 2 aux tirs, dont 1 sur 1 à trois points), 3 rebonds, 3 passes, 2 ballons perdus, 2 fautes

New Orleans Pelicans - Brooklyn Nets : 101-108 (ap)
>>> Stats de Timothé Luwawu-Cabarrot (BRO) : 16 minutes, 6 points (2 sur 5 aux tirs, dont 0 sur 1 à trois points), 2 rebonds, 1 faute

Utah Jazz - Orlando Magic : 109-102
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 37 minutes, 12 points (6 sur 10 aux tirs), 19 rebonds, 5 passes, 3 ballons perdus, 2 fautes
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 33 minutes, 19 points (8 sur 17 aux tirs, dont 0 sur 8 à trois points), 1 rebond, 4 passes, 1 ballon perdu, 3 fautes

Los Angeles Clippers - Phoenix Suns : 120-99

Vos réactions doivent respecter nos CGU.