NBA : Encore une soirée à oublier pour Cleveland, mais qui restera mémorable pour Harden et Houston

NBA : Encore une soirée à oublier pour Cleveland, mais qui restera mémorable pour Harden et Houston©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 08h37

Et une soirée de plus à rapidement oublier pour Cleveland. Et cette fois, il n'est pas uniquement question d'une nouvelle défaite pour les Cavs, battus à Detroit (125-114) lors d'un match qui les a vus toucher encore le fond défensivement. Au-delà de ce onzième revers sur ses seize dernières sorties, le champion en titre a surtout eu le malheur de perdre l'un de ses leaders sur le parquet, en la personne de Kevin Love.

Après un contact qui semblait anodin avec le Piston Reggie Bullock, le numéro 0 des Cavs, touché à la main gauche sur cette gifle involontaire de son adversaire, a été contraint de quitter le terrain après seulement quatre minutes, pour ne plus jamais y revenir. Et la radio qu'a passé l'ailier-fort All Star dans la foulée n'a fait que prolonger la soirée cauchemardesque de Cleveland, puisque Love souffre d'une fracture du cinquième métatarse qui le privera au moins pendant six semaines de son sport préféré. Et vu la traversée du désert des Cavs, privés de l'ex-Wolve tout le reste de la partie, chez les Pistons, il y a de quoi sérieusement s'inquiéter pour la suite pour le troisième de la Conférence Est. L'avance de Cleveland à la pause (63-59) n'était d'ailleurs qu'un feu de pailles, que ni LeBron James (21 points, 6 rebonds, 7 passes) ni Isaiah Thomas (19 points) n'ont été capable de prolonger face aux futurs coéquipiers de Blake Griffin. Avec 20 points et plus pour quatre des titulaires, et 19 pour le cinquième, le cinq majeur de Detroit a tout particulièrement brillé. En premier lieu l'inévitable Andre Drummond (21 points, 22 rebonds), auquel l'invitation de dernière minute pour le All Star Game avait donné des ailes.

LA PERF DE LA NUIT

Un James Harden record à double titre. Privé de Chris Paul, Trevor Ariza et Eric Gordon, Houston n'avait pas abordé dans la plus grande sérénité la venue d'Orlando. Au retour des vestiaires, ce sont d'ailleurs le Magic et Evan Fournier (12 points, 3 rebonds, 5 passes, 1 interception) qui faisaient la course en tête au tableau d'affichage. Mais même si leurs fans ne le savaient pas encore à ce moment de la partie, il ne pouvait rien arriver mardi soir à ces Rockets portés par un Harden stratosphérique. En l'absence des cadres précédemment cités, le barbu a pris les choses en main, et cela s'est traduit par une performance historique pour le meneur vedette de Houston, devenu à la fois le premier joueur de l'histoire de la NBA à signer un triple-double (60 points, 11 passes, 10 rebonds) en atteignant le cap des 60 points, mais aussi le premier Rocket à terminer un match avec un tel total de points. Jusqu'alors jamais aucun joueur de la franchise n'avait réussi à faire mieux que les 57 points de Calvin Murphy. C'est dire la performance monstrueuse de « The Beard ». Resté 46 minutes sur le parquet du Toyota Center, Harden, qui en est désormais à neuf matchs à 50 poins et plus cette saison, a pris pratiquement plus de tirs que le reste de son équipe toute entière (30). Mais il en a rentrés plus d'un sur deux (19), avec notamment une adresse redoutable à deux points (14 sur 16), il a frôlé le sans-faute aux lancers (17 sur 18), et fait la loi sous les panneaux avec son coéquipier Chris Capela, le tout sans oublier de se montrer altruiste. Du grand art.

LE FLOP DE LA NUIT

Même s'il n'a pas eu le malheur, lui, de perdre l'un de ses leaders pour une longue durée, Golden State, au même titre que Cleveland à Detroit, a vécu un enfer mardi soir face à Utah (129-99). Mené sans discontinuer à partir de la 5eme minute jusqu'à la fin de ce match aux allures de déculottée pour les Warriors, le leader à l'Ouest et champion NBA en titre n'a pas existé face au Jazz d'un Ricky Rubio très inspiré (23 points, 11 passes) et auteur, au même titre que son coéquipier Derrick Favors (18 points, 10 rebonds) d'un double-double. Paradoxalement, c'est en prenant Stephen Curry et ses partenaires à leur propre jeu, le shoot longue distance, que le Jazz, très adroit mardi dans ce domaine (14 sur 28, 6 sur 8 pour le seul Joe Ingles) a fait boire la tasse aux Warriors. Il faut dire qu'à l'exception de Klay Thompson (27 points, 3 sur 5 derrière la ligne), personne du côté de Golden State n'a été capable de faire honneur à sa réputation sur les tirs de loin, Curry et Kevin Durant compris (1 sur 7 pour le premier, 0 sur 5 pour le second, 5 sur 25 pour l'équipe). A l'arrivée, tandis que Utah, malgré un Rudy Gobert très discret (9 points, 6 rebonds) enregistre sa plus nette victoire de la saison, avec un écart final de trente points, Golden State, bloqué à quatorze points dans le dernier quart-temps, repart, lui, avec sa plus lourde désillusion de la saison, certes, mais aussi sa plus grosse déroute depuis deux ans.

LE FLOP DE LA NUIT (BIS)

Il ne fallait décidément pas être un gros morceau de la ligue mardi, puisque OKC a également déchanté, à Washington (102-96). Otto Porter Junior (25 points) et Bradley Beal (21) ont notamment fait oublier John Wall, blessé, pour faire tomber le Thunder d'un Russell Westbrook presque éteint (13 points, 10 passes, 6 rebonds). Fin de série pour Paul George (28 points) et les siens, qui restaient pourtant sur huit victoires consécutives avant de se rendre chez les Wizards.

LA DECLA DE LA NUIT

« J'ai donné tout ce que j'avais (...) Je me sentais bien, j'imagine. J'essaye à chaque fois d'aller sur le terrain et d'avoir un impact, autant que possible. Que ça soit au score, au rebond, à la passe, à l'interception, peu importe... Et ce soir, je crois que j'ai tout fait. » (James Harden, après sa prestation phénoménale face à Orlando)

LE TOP 10 DE LA NUIT

A venir

NBA - SAISON REGULIERE

Mardi 30 janvier 2018

Washington Wizards - Oklahoma City Thunder : 102-96

>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 9 minutes, 4 points (2 sur 3 aux tirs), 4 rebonds, 1 contre, 2 ballons perdus, 5 fautes

New York Knicks - Brooklyn Nets : 111-95

>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 26 minutes, 8 points (3 sur 7 aux tirs, dont 2 sur 3 à trois points), 5 passes, 1 interception, 2 ballons perdus, 2 fautes

>>> Joakim Noah (NYK), mis à l'écart par l'entraîneur, n'a pas joué

Toronto Raptors - Minnesota Timberwolves : 109-104

Houston Rockets - Orlando Magic : 114-107

>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 12 points (4 sur 12 aux tirs, dont 2 sur 6 à trois points), 3 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 ballon perdu, 1 faute

Detroit Pistons - Cleveland Cavaliers : 125-114

New Orleans Pelicans - Sacramento Kings : 103-114

San Antonio Spurs - Denver Nuggets : 106-104

>>> Stats de Tony Parker (SAN) : 17 minutes, 5 points (2 sur 4 aux tirs, dont 1 sur 2 à trois points), 1 rebond, 3 passes, 1 ballon perdu

>>> Joffrey Lauvergne (SAN) n'a pas joué, choix de l'entraîneur

Utah Jazz - Golden State Warriors : 129-99

>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 9 points (4 sur 7 aux tirs), 6 rebonds, 1 passe, 3 interceptions, 1 contre, 1 faute

Los Angeles Clippers - Portland Trail Blazers : 96-104

Vos réactions doivent respecter nos CGU.