NBA : Dwight Howard ne croit pas aux vaccins

NBA : Dwight Howard ne croit pas aux vaccins©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 19 juillet 2020 à 22h44

Dwight Howard, le pivot des Lakers, a déclaré sur Instagram qu'il ne croyait pas à la vaccination et pas beaucoup plus aux masques de protection, lui qui a été rappelé à l'ordre parce qu'il n'en portait pas dans la "bulle" de Disney World.


Les jours se suivent et ne ressemblent pas pour Dwight Howard dans la "bulle" du Disney World d'Orlando, où la saison NBA doit redémarrer le 30 juillet. Samedi, lors d'une interview en visioconférence, le pivot des Lakers, tancé pour ne pas avoir porté de masque dans le hall de son hôtel ou dans le lounge des joueurs, avait vite évacué le sujet, et demandé à ce que l'on s'occupe plutôt du cas de Breonna Taylor, cette jeune femme afro-américaine de 26 ans tuée en mars dernier par des policiers dans son appartement de Louisville (Kentucky). Très impliqué dans la lutte pour la justice sociale, il a d'ailleurs décidé de reverser l'intégralité de son salaire de la fin de saison, soit près de 700 000 dollars, à son association Breathe Again. Mais son message risque d'être quelque peu brouillé en raison de ses dernières déclarations. 

Lors d'un live sur Instagram, le triple meilleur défenseur de la NBA (2009, 2010 et 2011) a ainsi multiplié les prises de position étonnantes, voire déroutantes. En expliquant tout d'abord qu'il ne croyait pas aux vaccins. "C'est mon opinion personnelle, mais je n'y crois pas", a-t-il ainsi lâché, confiant également qu'il faisait peu de cas des masques de protection, une opinion de plus en plus répandue aux Etats-Unis. Et même en France. "Je sais qu'il y a toujours des polémiques quelque part", explique-t-il à propos des masques, évoquant même "un piège à clics". Avant d'affirmer qu'il va vendre les masques que lui a fourni la NBA sur eBay... "Et je ne savais pas que le coronavirus se baladait dans l'air à la recherche de gens", a-t-il encore ajouté. Des déclarations qui ne devraient pas manquer de faire polémique, alors que les Etats-Unis enregistrent des records de nouveaux cas de coronavirus. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.