NBA : Doncic efface Jordan mais Dallas s'incline, Davis inscrit 50 points avec les Lakers

NBA : Doncic efface Jordan mais Dallas s'incline, Davis inscrit 50 points avec les Lakers©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 09 décembre 2019 à 08h26

Luka Doncic a effacé Michael Jordan des tablettes mais n'a pas empêché Dallas de s'incliner. Nouvelle victoire pour les Lakers et Anthony Davis, auteur de 50 points.

Doncic plus haut que Jordan !

Luka Doncic n'a que 20 ans mais déjà aucune limite ni respect pour les anciens, aussi glorieux soient-ils. Auteur de 27 points (10 sur 24 aux tirs, 3 sur 12 à trois points), 8 passes et 7 rebonds dimanche soir face à Sacramento, le Slovène a aligné un 19eme match de suite à au moins 20 points, 5 passes et 5 rebonds, effaçant du même coup son altesse Michael Jordan, qui s'était arrêté, lui, à 18 rencontres consécutives, et signant le nouveau record du genre en NBA. Une soirée mémorable donc pour le petit prodige des Mavericks, mais pas pour son équipe, battue chez elle par les Kings (110-106) en dépit du très gros match de Doncic de nouveau mais aussi de Tim Hardaway Jr (29 points à 10 sur 13 aux tirs, dont 9 sur 12 à trois points). Les Texans, déjà mal embarqués à la pause (66-46), ont bien réagi en seconde mi-temps, mais sans parvenir à refaire totalement leur retard (après avoir compté un handicap de -24 à un moment, Dallas est revenu à -2) face à Nemanja Bjelica (30 points, 4 sur 7 de loin) et ses coéquipiers, portés également par un Buddy Hield bouillant lui aussi (26 points à 10 sur 15, 5 sur 6 à trois points). A 108-106, Doncic a bien eu la balle de l'égalisation, mais il a manqué son tir, le meneur réclamant en vain une faute de Cory Joseph. Comme quoi, l'extra-terrestre slovène conserve encore quelques aspects humains.

Tous les voyants au vert pour les Lakers

Une quatrième victoire de suite, une 20eme déjà cette saison et le meilleur départ de la franchise depuis onze ans et la saison 2008-2009 qui avait débouché sur l'avant-dernier titre de champions en date des joueurs de Los Angeles, les Lakers mènent un train d'enfer depuis le début de l'exercice. Un tempo assez incroyable que l'intouchable leader de la Conférence Ouest a maintenu dimanche au Staples Center face à Minnesota, balayé (142-125) par les Lakers et un Anthony Davis en lévitation. Auteur de 50 points (à 20 sur 29 aux tirs), dont 27 en première mi-temps, le coéquipier de luxe de LeBron James a signé le meilleur total de sa saison jusqu'à maintenant, le monosourcil donnant encore davantage d'éclat à son récital en ajoutant à ses 50 points du soir 7 rebonds, 6 passes et 4 interceptions. Pour ne rien arranger au sort des Wolves, sonnés d'entrée dans la Cité des Anges (39-31), LeBron James, sans se mettre pour autant au diapason de ce Davis qu'il souhaitait voir débarquer à L.A depuis qu'il y avait mis les pieds, a lui aussi sorti le grand jeu, avec un somptueux double-double (32 points à 12 sur 20 aux tirs et 6 sur 8 à trois points, 13 rebonds).

Les Clippers relèvent la tête

Corrigés vendredi sur le parquet de Milwaukee (119-91), les Clippers étaient attendus au tournant dimanche à Washington, où leurs fans auraient eu beaucoup de mal à leur pardonner une nouvelle incartade. Un message visiblement parfaitement reçu par le dauphin des Lakers à l'Ouest, en en particulier par Kawhi Leonard et Paul George. Pour se relever de la claque face aux Bucks, les Clippers comptaient sur leurs deux locomotives, et ils ont bien fait. Avec l'aide précieuse des deux fidèles remplaçants pas comme les autres Montrezl Harrell (20 points) et Lou Williams (18 points, 6 passes), le meilleur sixième homme de la Ligue, Leonard (34 points à 12 sur 18 aux tirs dont 3 sur 6 à trois points, 11 rebonds, 5 passes) et George (27 points, 6 rebonds, 6 passes, 4 interceptions), auteurs de 61 points à eux deux, ont permis à leur équipe de passer ses nerfs sur les Wizards (135-119) de Ian Mahinmi, auteur de 9 points, 6 rebonds, 2 passes et 3 contres, d'un perfect aux tirs (4 sur 4) et d'un différentiel de +18 lors de sa présence sur le terrain. Jusqu'au bout, le Français, Bradley Beal (20 points), David Bertans (25 points, 6 sur 12 à trois points) et le remplaçant Troy Brown Jr (22 points) ont pourtant fait de la résistance. Mais Moe Harkless (11 points, 6 rebonds) et ses deux ultimes paniers de la soirée ont eu raison des derniers espoirs des hommes de la Capitale.

Toronto n'y arrive plus

Battu lors de ses deux sorties précédentes, Toronto avait à coeur de renouer avec le succès dimanche soir lors de son déplacement à Philadelphie. Malheureusement pour eux, les Raptors, comme cela avait déjà été le cas contre Houston et Miami (après prolongation), se sont de nouveau pris le tapis face aux Sixers (110-104). Si le score final n'a rien de honteux pour le champion sortant, il résume toutefois mal le calvaire vécu toute la soirée par les Canadiens face à Phily en dépit des efforts de Kyle Lowry (26 points à 7 sur 14 aux tirs et 4 sur 8 à trois points, 6 rebonds, 5 passes). Emmenés notamment par Tobias Harris (26 points, 6 rebonds, 3 passes, 4 sur 8 à trois points) et Ben Simmons, passé à une passe d'un nouveau triple-double (16 points, 11 rebonds, 9 passes) et le rookie Matisse Thybulle, auteur de son record de points (20 points, 6 sur 9 aux tirs, 5 sur 8 à trois points), quand Joel Embiid, lui, s'est montré étonnamment très discret (10 points, 8 rebonds, 6 passes), les locaux ont en effet compté jusqu'à 20 points d'avance (à six minutes de la fin du match) avant de laisser leurs adversaires reprendre espoir dans le money time. La faute notamment à une succession de ballons perdus par le Camerounais (3 en trente secondes, 7 au total). Finalement, Philadelphie a encore eu le dernier mot, et le quatrième de la Conférence Est reste invaincu à domicile.

Brooklyn à l'arraché

Troisième victoire d'affilée pour Brooklyn ! Dans un match débuté à 15h00 heure de Big Apple, les Nets, septièmes de la Conférence Est, se sont offert les Denver Nuggets, cinquièmes de l'Ouest, qui perdent leur deuxième match d'affilée après celui à Boston. Les Nets se sont imposés 105-102 après un match loin d'être extraordinaire mais qui aura au moins eu le mérite d'être serré, aucune équipe ne parvenant à compter plus de huit points d'avance. Brooklyn, toujours privé de Kyrie Irving, a mené au score jusqu'au buzzer de la mi-temps, où Denver est passé devant pour la première fois grâce à un tir à 3 points de Jamal Murray (53-54), qui termine avec 21 points et 5 passes. Les Nuggets ont pris quatre points d'avance à la reprise, mais jamais plus. Si bien que Brooklyn, emmené par un grand Spencer Dinwiddie (24pts, 4rbds, 8pds) et un excellent Jarrett Allen (19pts, 11rbds), a pu repasser devant (82-77 à la fin du troisième quart).

Denver menait à 30 secondes de la fin

Le dernier quart-temps a été riche en suspense, les deux équipes prenant la tête du tableau d'affichage à tour de rôle, quand le score n'était pas à égalité. Grâce à un panier de Nikola Jokic (24pts, 11rbds, 6pds), les joueurs du Colorado menaient 102-101 à 30 secondes de la fin, mais Brooklyn a inscrit les quatre derniers points de la partie, par un lay-up de Dinwiddie et deux lancers-francs de Taurean Prince (9pts, 11rbds, 4pds). C'est donc une treizième victoire pour les Nets, qui viseront la passe de quatre mercredi face à Charlotte. Denver, battu pour la septième fois cette saison, poursuivra de son côté son difficile road-trip à l'Est à Philadelphia mardi.

Avec A.S

NBA - SAISON REGULIERE
Dimanche 08 Decembre 2019
Brooklyn Nets - Denver Nuggets : 105-102
Charlotte Hornets - Atlanta Hawks : 107-122
>>> Nicolas Batum (CHA), blessé, n'a pas joué

Philadelphia 76ers - Toronto Raptors : 110-104
Washington Wizards - Los Angeles Clippers : 119-135
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 18 minutes, 9 points (4 sur 4 aux tirs), 6 rebonds, 2 passes, 3 contres, 2 ballons perdus, 3 fautes

Miami Heat - Chicago Bulls : 110-105 (ap)
Dallas Mavericks - Sacramento Kings : 106-110
Portland Trail Blazers - Oklahoma City Thunder : 96-108
>>> Stats de Jaylen Hoard (POR) : 1 minute, 1 point (aucun tir), 1 rebond, 1 passe

Los Angeles Lakers - Minnesota Timberwolves : 142-125

Vos réactions doivent respecter nos CGU.