NBA : Donald Trump refuse de prendre position dans le conflit avec la Chine

NBA : Donald Trump refuse de prendre position dans le conflit avec la Chine©Media365

David HERNANDEZ : publié le jeudi 10 octobre 2019 à 08h22

Interrogé sur la crise diplomatique qui s'est installée entre la NBA et la Chine, Donald Trump a refusé de prendre position. Pire, le président des Etats-Unis a critiqué les agissements de Steve Kerr ou Gregg Popovich.

On dit souvent que ce n'est que du sport mais depuis quelques jours, c'est une vraie crise diplomatique qui s'est installée entre les Etats-Unis et la Chine, sur fond d'un tweet controversé posté par le GM des Houston Rockets. Ce dernier a pris position en faveur de Hong Kong dans le conflit qui l'oppose à Pékin. Une sortie sur les réseaux sociaux qui n'est clairement pas passée en Chine alors que la NBA effectue une tournée promotionnelle d'avant-saison. Irritée par cet incident, le gouvernement chinois a annulé des événements caritatifs organisés par la NBA et le match Lakers - Nets censé se jouer ce jeudi est toujours en attente d'une décision...


Face à cette guerre des tranchées, il a été demandé à Donald Trump si le gouvernement américain allait intervenir pour régler cette affaire. A écouter le président des Etats-Unis, aucun petit doigt ne devrait bouger. Pire, Trump a profité de cette interrogation pour critiquer certains personnages centraux de la NBA, comme Steve Kerr et Gregg Popovich, jamais les derniers à critiquer la politique Trump. « La NBA, c'est différent. J'ai vu ce gars, Steve Kerr, qui était comme un petit garçon, effrayé de répondre à la question. Il ne pouvait pas répondre, il tremblait. ''Oh je ne sais pas, je ne sais pas''. Et après, il va mal parler des Etats-Unis. J'ai vu Popovich faire à peu près la même chose, même s'il n'avait pas l'air aussi effrayé. Mais ils parlent mal des Etats-Unis, et quand ils parlent de la Chine, ils ne disent rien de méchant. Je trouve ça assez triste. Ça va être intéressant. » Sur fond de crise diplomatique, Donald Trump continue donc de régler ses problèmes personnels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.