NBA : Deux cas positifs dans la bulle d'Orlando sur... 322 tests

NBA : Deux cas positifs dans la bulle d'Orlando sur... 322 tests©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 14 juillet 2020 à 10h45

La NBA a fait savoir lundi que sur les 322 joueurs testés dans la bulle d'Orlando, où la saison doit reprendre le 30 juillet prochain, seuls deux cas positifs avaient été relevés.

En Floride, le Coronavirus semble reparti de plus belle, avec encore 12 624 cas de Covid-19 référencés lundi (contre 15 299 pour la seule journée de dimanche). Pourtant, au même titre que les irréductibles Gaulois face à l'envahisseur romain dans Astérix, la bulle d'Orlando, elle, résiste à cette recrudescence du virus. Ainsi, la NBA a fait savoir lundi que deux cas positifs uniquement avaient été relevés au sein de ce complexe Walt Disney World où les 22 équipes de la Ligue concernées par la reprise de la saison le 30 juillet prochain avaient progressivement pris leurs quartiers entre mardi et jeudi dernier. Pourtant, si seulement deux joueurs ont été testés positifs dans la bulle, la NBA n'avait pas regardé au nombre de tests, avec 322 effectués au total depuis mardi. Tous les joueurs avaient ainsi été testés au Covid-19 dès leur arrivée sur place. Mieux : tous les joueurs avaient reçu ensuite pour ordre de ne pas sortir de leur chambre pendant les 48 premières heures passées dans la bulle, l'organisation leur ayant prévu des plateaux-repas pour éviter toute tentation d'aller se nourrir à l'extérieur.

Double ration de quarantaine pour Caboclo et Holmes

Une fois ce délai passé, ces mêmes joueurs avaient dû se prêter à un deuxième test, impératif pour pouvoir circuler dans l'hôtel pour la première fois et débuter les séances d'entraînement ensuite. La NBA a d'ailleurs précisé que les deux joueurs testés positifs au coronavirus n'avaient pas encore quitté leur chambre depuis leur arrivée dans la bulle au moment où ils ont été invités comme le veut la procédure sanitaire à quitter les lieux pour s'isoler sans risquer de contaminer leurs confrères. Dans le même ordre d'idée, Bruno Caboclo (Houston) et Richaun Holmes, les deux seuls à enfreindre le règlement en quittant la zone réservée à la NBA se sont immédiatement vu imposer une nouvelle période de quarantaine dans leur chambre. A noter que ces dernières heures, 19 joueurs s'apprêtant à rejoindre la bulle d'Orlando se sont eux aussi soumis à un test. Parmi eux : la superstar des Rockets Russell Westbrook, testé positif et mis en quarantaine dans la foulée. A deux semaines de la reprise, la NBA n'a pas l'intention de prendre le virus à la légère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.