NBA - Detroit / Hayes : " J'ai encore beaucoup de travail "

NBA - Detroit / Hayes : " J'ai encore beaucoup de travail "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le mardi 18 mai 2021 à 14h40

En conférence de presse, le jeune Killian Hayes (19 ans) a fait le bilan de sa première saison en NBA, sous le maillot des Detroit Pistons.



L'apprentissage de la NBA peut parfois être rude. Le meneur (ou arrière) franco-américain Killian Hayes, âgé de seulement 19 ans, peut en témoigner. En 2020, le natif de Lakeland dans l'État de la Floride avait alors été drafté en septième position par les Pistons de Detroit, où il avait ainsi rejoint son compatriote et ami Sekou Doumbouya. Cette position dans la draft lui avait également permis de signer un contrat de 24,1 millions de dollars, d'une durée de quatre ans, selon les informations du site internet Basket-Ball World. Un bail qui en faisait alors le Français le mieux payé de l'histoire pour des débuts en NBA. « Killer K » a ensuite été rapidement plongé dans le grand bain. Alors que la saison régulière 2020-21 de NBA vient tout juste de s'achever, la franchise de Hayes n'a pas pu éviter de terminer à la toute dernière position du classement de la conférence Est.

Hayes : « Nous allons avoir un été très chargé »

Le jeune joueur, de son côté, a tourné, en moyenne, à 6,8 points par rencontre disputée. Toutefois, alors que se profilent le play-in puis les play-offs, la saison est donc forcément déjà terminée pour les Detroit Pistons, avec notamment une très longue intersaison à venir. Le moment est donc venu de faire les bilans, qu'ils soient collectifs ou bien individuels. Présent en conférence de presse, dans des images partagées par sa franchise basée dans l'État du Michigan, Killian Hayes a ainsi notamment déclaré : « J'ai encore beaucoup de travail à faire. Pour nous, l'intersaison va être longue, et il va falloir bien l'exploiter. On sait ce qu'on doit faire, sur quoi on doit travailler. C'est une bonne chose d'avoir pu retrouver mes coéquipiers et jouer à nouveau, mais maintenant, il faut travailler. Nous allons avoir un été très chargé, mais nous sommes prêts pour ça. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.