NBA : Des franchises ont banni certains de leurs fans

NBA : Des franchises ont banni certains de leurs fans©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 28 mai 2021 à 20h20

Ces derniers jours, différentes franchises de NBA ont pris de fortes sanctions, en bannissant certains de leurs fans, coupables de fautes graves.



Certaines franchises ont décidé de sévir, ces dernières heures. C'est notamment le cas des 76ers de Philadelphia. En effet, un supporter de cette équipe s'est rendu coupable d'avoir renversé l'ensemble de son pop-corn, ou presque, sur Russell Westbrook. Particulièrement énervée, la star des Wizards de Washington, qui regagnait alors, à ce moment-là, le vestiaire après une blessure à une cheville, aurait bien tenté de se faire justice lui-même, mais des agents de sécurité ont réussi à l'en empêcher. Ce jeudi, la sanction est tombée et le fan a été banni de la salle de sa franchise préférée, et ce indéfiniment, comme annoncé par les 76ers : « Nous avons identifié la personne impliquée et celle-ci se verra retirer son abonnement de la saison, avec effet immédiat. En outre, cette personne sera interdite de tous les événements se déroulant au Wells Fargo Center pour une durée indéterminée. »

Les Knicks ont présenté leurs excuses à Young

Du côté des Knicks à New York, une sanction similaire a été prononcée à l'encontre d'un supporter local, coupable d'avoir craché dans le dos de la star des Hawks d'Atlanta, à savoir Trae Young, comme le montre une vidéo. Toutefois, l'auteur de ce crachat n'est pas visible sur ces images, mais cela n'a pas empêché les Knicks, qui ont présenté leurs excuses au joueur adverse, d'indiquer : « Nous avons enquêté et avons déterminé que cette personne, qui n'est pas un abonné à la saison, a effectivement craché sur Trae Young. Elle est désormais bannie du Madison Square Garden pour une durée indéterminée. » De son côté, le Jazz de l'Utah a également sévi. Cette fois, c'est trois fans d'un coup qui ont été bannis, pour des insultes racistes, proférées ce mercredi lors d'un match, à l'encontre de certains membres de la famille de Ja Morant, pensionnaire des Grizzlies de Memphis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.