NBA - Denver : La fin de match folle de Jokic

NBA - Denver : La fin de match folle de Jokic©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 29 avril 2021 à 09h40

Denver a signé mercredi une troisième victoire de rang en s'imposant sur le fil (114-112) chez lui face aux Pelicans de Zion Williamson. Nikola Jokic a contré la star adverse sur la dernière action, juste après avoir manqué sa remise en jeu. Une fin de match folle pour le Serbe.


Nikola Jokic incontestable futur MVP de la saison ? Pour beaucoup de spécialistes, en effet, la question ne se pose pas. Et le majuscule pivot serbe de Denver est promis avant l'heure à la distinction. Les derniers instants de la rencontre de mercredi soir entre Denver et New Orleans sur le parquet des Nuggets n'a fait qu'apporter de l'eau au moulin de ceux qui considèrent Jokic comme le meilleur joueur du moment en NBA. Le « Djoker » a en effet connu des dernières secondes complètement folles, sans laisser le temps à ses détracteurs ne seraient-ce que de se frotter les mains en assistant à la boulette du numéro 15 des Nuggets. Sur la dernière remise en jeu, alors que son équipe avait réussi à conserver deux points d'avance en dépit des Pelicans et de Brandon Ingram pour se rapprocher au score, Jokic a ainsi été l'auteur d'une boulette assez inhabituelle de la part de ce joueur qui est avant tout connu pour ne jamais rien rater.

Jokic revenu de nulle part !



Il n'empêche que l'ancien joueur du KK Mega Leks, son unique club avant de débarquer en NBA, à Denver, et de tout y casser, a complètement raté cette passe depuis le bord de touche, et ainsi offert aux Pelicans une balle pour égaliser dans le pire des cas, arracher la victoire dans le meilleur. Ingram, 27 points dans cette partie et qui venait d'enchaîner panier à trois points et dunk dans le money time pour remettre son équipe, un temps reléguée à 13 longueurs, à portée des Nuggets, a hérité du ballon. Il a toutefois préféré le céder à Zion Williamson (21 points). L'ex-meilleur rookie de la Ligue a alors foncé en direction du cercle avant de se faire bâcher par... Jokic, revenu de nulle part pour contrer la star adverse et se racheter merveilleusement de son erreur quelques secondes plus tôt. Williamson a eu beau crier à la faute d'arbitrage sur ce block ravageur du serbe, cela n'a rien changé à l'affaire. Et une fois de plus, Jokic restera comme l'un des héros de cette soirée de NBA. Taille MVP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.