NBA : De nombreux joueurs manifestent pour dénoncer le racisme aux USA

NBA : De nombreux joueurs manifestent pour dénoncer le racisme aux USA©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 31 mai 2020 à 14h51

Les Etats-Unis ont été choqués par l'assassinat de George Floyd. De nombreuses manifestations ont été organisées à travers le pays et plusieurs joueurs NBA n'ont pas hésité à y participer.

Depuis le meurtre de George Floyd par un policier à Minneapolis, la communauté afro-américaine se mobilise pour demander justice et dénoncer le racisme systémique. De nombreuses manifestations ont été organisées à travers le pays. Et certaines stars de la NBA n'ont pas hésité à y participer. Si le monde du basket, américain comme français d'ailleurs, a évoqué la situation actuelle sur les réseaux sociaux, certains joueurs ont été remarqués au milieu des foules qui se rassemblent chaque soir. Dès le lendemain de la bavure policière qui a coûté la vie au quadragénaire et choqué le monde entier, Stephen Jackson, 17 saisons dans la Grande Ligue s'était exprimé. Proche de la victime, l'ancien joueur de Charlotte, Golden State, Phoenix ou Indiana avait évoqué les peurs de la communauté afro-américaine face aux forces de l'ordre.


A travers le pays, des joueurs NBA prennent la parole

Depuis, d'autres joueurs se sont mobilisés et n'ont pas hésité à prendre la parole. A Minneapolis, lieu de la tragédie, le All-Star Karl-Anthony Towns et l'international nigérian Josh Okogie ont participé aux manifestations. L'ancien joueur Royce White Jr, y a été à l'origine d'une manifestation. Mais avec la multiplications des regroupements à travers le pays, d'autres joueurs ont pu dénoncer les discriminations. C'est le cas de Jaylen Brown qui n'a pas hésité à faire 15 heures de route pour aller manifester à Atlanta, la ville natale de Martin Luther King Jr. « C'est une manifestation pacifique. Être une célébrité, un joueur de la NBA, ne m'empêche pas de prendre part aux conversations. Tout d'abord, je suis un homme noir et un membre de cette communauté. On veut mettre en lumière certaines injustices que nous avons vues. Ce n'est pas normal. Nos voix doivent être entendues. J'ai 23 ans, je ne connais pas toutes les réponses, mais je ressens ce que tout le monde ressent. » a-t-il expliqué sur Instagram.



Dans la même ville, Malcolm Brogdon a pris un mégaphone pour montrer l'exemple. Dennis Smith Jr. a Fayetteville, Tobias Harris et Matisse Thybulle à Philadelphie ou J.R. Smith et Jordan Clarkson à Los Angeles se sont aussi mobilisés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.