NBA : Cousins à Golden State, Rondo aux Lakers... Le point sur les transferts de la nuit

NBA : Cousins à Golden State, Rondo aux Lakers... Le point sur les transferts de la nuit©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 03 juillet 2018 à 08h37

Comme si les Warriors n'étaient déjà pas assez forts comme ça... Déjà un ton au-dessus de tous ses concurrents, Golden State risque d'être très vite intouchable. A la très grosse armada déjà présente au sein de l'effectif du double champion en titre (Kevin Durant, Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green...), est en effet venu s'ajouter lundi soir un autre All Star, en la personne du monstre DeMarcus Cousins (27 ans, 2,11 m, 122 kg).

Tandis que Julius Randle a posé ses valises chez les Pelicans pour 18 millions de dollars sur deux ans juste après que les Lakers ont renoncé à le conserver, l'autre joueur vedette de la Nouvelle-Orléans avec Anthony Davis a mis le cap sur la Californie et ces Warriors sacrés pour la deuxième année de suite (et trois fois sur les quatre dernières années) après avoir de nouveau balayé Cleveland lors des Finals. Attendu du côté de Los Angeles, encore davantage après que Randle a rejoint LeBron James chez les Angelinos, Cousins, libre, a donc préféré signer dans la meilleure équipe du moment, où l'attend un bail de 5,3 M$ sur une saison. Considéré comme l'un des meilleurs intérieurs de la Ligue, « Boogie », médaillé d'or à Rio avec la Dream Team américaine, tournait à plus de 25 points par match cette saison chez les Pelicans (25,2 points, 12,9 rebonds, 5,4 passes, 1,6 interception, 1,6 contre par match), qu'il avait rejoints deux ans plus tôt, lui qui n'avait connu que les Kings dans sa carrière NBA auparavant.

Cousins devra retrouver son meilleur niveau après sa terrible blessure de janvier

Drafté en cinquième position en 2010 à sa sortie de l'université des Kentucky Wildcats, Cousins, joueur complet s'il en est, avait connu un énorme coup d'arrêt en janvier dernier, avec une rupture du tendon d'Achille alors qu'il semblait sur le point de signer sa plus belle saison en carrière et paraissait capable aux côtés de Davis de propulser la Nouvelle-Orléans vers les sommets (les Pelicans, privés de l'une de leurs deux superstars, s'étaient finalement arrêtés en demi-finale de Conférence). C'est précisément cette terrible blessure qui a fait que les employeurs de Cousins ne lui ont pas proposé de nouveau contrat, pas plus que les autres franchises de NBA d'ailleurs, peut-être sceptique sur la capacité du natif de Mobile (Alabama) à retrouver son meilleur niveau, à l'exception de Golden State. En quête d'un nouveau pivot après le départ de JaVale McGee aux Lakers, les Warriors ont sauté sur l'occasion, pour réaliser assurément dès ce début de marché des transferts l'un des gros coups de l'été. Avec Cousins, les Californiens comptent désormais un cinq majeur exclusivement constitué de All Star. Une première depuis 1975 (Boston Celtics) doublée d'un luxe que les Warriors sont les seuls à pouvoir s'offrir actuellement.

Rondo rejoint LeBron James aux Lakers


Alors que les Lakers rêvaient d'associer LeBron James, arrivé lundi pour quatre ans, à DeMarcus Cousins, finalement parti à Golden State, c'est à l'arrivée un autre Pelican, Rajon Rondo (32 ans, 1,89 m), qui a rejoint le « King » au sein de la franchise de L.A. Le meneur expérimenté sacré champion de NBA en 2008 au cours de son long passage à Boston, où il avait été échangé par Phoenix, qui avait drafté le natif de Louisville (Kentucky) en 21eme position, a signé un contrat de 9 millions de dollars sur un an, lui qui tournait lors du dernier exercice en date à 8,3 points et presque autant de passes (8,2) sous les couleurs de la Nouvelle-Orléans, avec même une moyenne en double-double pendant les play-offs (10,3 points, 12,2 passes) faisant taire les détracteurs de Rondo, estimant que le temps du meneur était définitivement révolu. La nouvelle doublure aux Lakers de Lonzo Ball (seul meneur du roster avant cette signature) a démontré le contraire une fois de plus la saison dernière. Et son sens du jeu hors-pair pourrait bien faire le bonheur de LeBron James, la saison prochaine en Californie.

Favors prolonge au Jazz


Derrick Favors (26 ans, 2,08 m) a été entendu. L'intérieur du Jazz ne souhaitait pas quitter l'Utah, son souhait a été exaucé. En dépit de la complexité pour Quin Snyder d'associer Rudy Gobert et Favors dans son cinq majeur, ce dernier a prolongé lundi son contrat, en signant un renouvellement de deux saisons à hauteur de 36 M$. A en croire le Salt Lake Tribune, la deuxième année de l'ancien pivot des New Jersey Nets ne serait pas garantie toutefois. Tout comme le coéquipier de Gobert, qui tournait cette saison à 12,3 points et 7,2 rebonds, pourrait être transféré ou libéré avant le terme de ce nouveau bail.

Et aussi...


Le pivot des Dallas Mavericks Nerlens Noel s'apprête à rejoindre OKC pour 3,4 M$ sur deux ans, avec la possibilité de tester cependant le marché dès cet été et la perspective très probable en contrepartie que Carmelo Anthony soit coupé par le Thunder... Detroit, qui a perdu Athony Tolliver, parti à Minnesota, a récupéré le meneur espagnol de 36 ans Jose Calderon, qui s'est engagé pour un an et un contrat de 2,4 M$... Comme il l'avait fait l'été dernier à Washington, Mike Scott a signé pour une saison chez les Clippers, où il retrouvera son coéquipier chez les Wizards Marcin Gortat, échangé contre Austin Rivers... Al Jefferson a payé au prix fort sa saison catastrophique sous le maillot des Indiana Pacers, qui ont décidé de le couper... Le petit frère de Stephen Curry Seth Curry tentera de se relancer à Portland (contrat de 5,6 M$ sur deux ans)... Avery Bradley reste aux Clippers, où il a prolongé pour 25 M$ sur deux saisons...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.