NBA : Comme attendu, le trophée du MVP de la saison régulière a atterri dans l'escarcelle de Westbrook

NBA : Comme attendu, le trophée du MVP de la saison régulière a atterri dans l'escarcelle de Westbrook©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 27 juin 2017 à 07h26

Russell Westbrook (28 ans), MVP de la saison régulière. Sans surprise et comme annoncé, le trophée de meilleur joueur du dernier exercice de NBA avant que ne débutent les play-offs est revenu dans la nuit de lundi à mardi à l'extraordinaire meneur du Oklahoma City Thunder à l'occasion d'une nuit qui restera dans les annales de la ligue, puisqu'elle marquait la toute première cérémonie des NBA Awards de l'histoire.

A la lutte avec quatre autres superstars de la NBA James Harden, LeBron James, Kawhi Leonard et Isaiah Thomas pour ce trophée le plus convoité de la soirée, Westbrook, nommé 69 fois pour la première place, a devancé Harden (Houston Rockets, 22 votes) et Leonard (San Antonio Spurs, 9 votes) sur le podium final, James (Cleveland Cavaliers, 1 vote) et Isaiah Thomas Boston Celtics, aucun vote) venant, eux, compléter le Top 5 de ce classement du MVP de la saison régulière. Promis à Westbrook, le prix n'a donc pas atterri ailleurs que dans les mains de celui qui avait terminé le championnat avec 42 triples-doubles à son compteur ainsi qu'une moyenne au niveau des stats là aussi en triple-double (31,9 points, 10,8 rebonds et 10,4 passes en 86 matchs et 34,3 minutes), comme Oscar Robertson bien longtemps avant lui (1962)..

Une juste récompense pour celui qui avait besoin d'un lot de consolation après l'élimination d'entrée avec son Thunder lors des play-offs (défaite 4-1 dès le premier match face aux Rockets d'Harden). D'autant que si le natif de Long Beach fidèle à OKC depuis le début de sa brillante carrière avait fait partie ces deux dernières années du cinq majeur de la saison, il n'avait encore jamais remporté de récompense sur le plan individuel. Voilà qui est fait avec un Westbrook submergé par l'émotion après avoir reçu son trophée, au point d'achever en larmes son discours empli d'émotion. A noter que « RussWess », gigantesque sur les parquets mais également en matière de look, a reçu une autre distinction au cours de cette cérémonie, beaucoup plus anecdotique toutefois celle-là. Ses pairs lui ont en effet également attribué le trophée du « meilleur style vestimentaire ». Westbrook, c'est définitivement la grande classe !



Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.