NBA - Clippers : Un contrat " two way " pour le Français Diabaté

NBA - Clippers : Un contrat " two way " pour le Français Diabaté©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 23 juillet 2022 à 16h07

Drafté en 43eme position par les Los Angeles Clippers, le pivot français de 20 ans Moussa Diabaté a signé un contrat "two way" avec la franchise californienne, qui lui permettra de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League.


Il y aura bien deux Français la saison prochaine aux Los Angeles Clippers ! Alors que Nicolas Batum, bien installé dans la franchise californienne, a signé un nouveau contrat de deux ans il y a quelques semaines, c'est Moussa Diabaté qui s'est officiellement engagé avec les Clippers, mais il ne s'agit "que" d'un contrat "two way". Le pivot français de 20 ans a signé ce vendredi ce contrat qui lui permettra de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League la saison prochaine, avec une limite de 50 matchs dans l'élite. Le natif de Paris avait été drafté en 43eme position par la franchise californienne, et son contrat n'était donc pas garanti. Mais il a disputé la Summer League de Las Vegas et a tourné à 9,5 points et 7,5 rebonds de moyenne en deux matchs, avant de se blesser à la cheville. Une blessure qui n'est pas trop grave et les Clippers ont donc décidé de lui proposer ce contrat.

"Son énergie est contagieuse"

International français U16 et U18, Moussa Diabaté n'a passé qu'une saison en NCAA, chez les Wolverines du Michigan, où il a tourné à 9 points et 6 rebonds de moyenne en 32 matchs. Il a ensuite décidé de se présenter à la Draft, et ce sont donc les Clippers qui l'ont choisi. Le Français jouera probablement du côté des Ontorio Clippers, l'équipe californienne de G-League affilée à la franchise, dans un premier temps, et pourrait avoir sa chance aux côtés de Paul George, John Wall ou Kawhi Leonard s'il brille au niveau inférieur. « Moussa est un jeune pivot avec un moteur élevé qui court beaucoup, écrase le cercle et défend plusieurs positions. Son énergie est contagieuse. Nous avons aimé apprendre à le connaître dans le processus de draft et nous sommes ravis de grandir avec lui », avait déclaré Lawrence Frank, le président des opérations basket des Clippers, au moment de la Draft. Nul doute qu'avec Nicolas Batum en grand frère, le jeune Français a les moyens de briller dans la grande Ligue...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.