NBA : Cleveland, il y a un problème

NBA : Cleveland, il y a un problème©Media365

Matthieu Angosto, publié le lundi 16 avril 2018 à 08h50

Les Cleveland Cavaliers, battus par Indiana (98-80), laissent déjà filer l'avantage du terrain dans ces playoffs. Boston, Houston et Oklahoma City se sont eux imposés à domicile.

Boston s'est fait peurOpposés aux Milwaukee Bucks, les Boston Celtics n'ont pas raté leur entrée en playoffs. Mais que ce fut dur ! Après un très bon premier quart-temps, les hommes de Brad Stevens vont bafouiller leur basket lors des douze minutes suivantes, et c'est un petit miracle que les Bucks ne rentrent aux vestiaires qu'avec trois points d'avance. En difficulté sur jeu placé, les joueurs du Wisconsin profitent des pertes de balles Celtes pour marquer des points faciles, en contre-attaque. Le duo Giannis Antetokounmpo - Khris Middleton est en très grande forme (66 points, 21 rebonds et 13 passes décisives à eux deux), mais derrière eux, personne ne parvient à élever son niveau de jeu. A l'inverse, Boston se repose sur sa force collective, avec cinq éléments à 19 points ou plus. Si en fin de match, Al Horford ne tremble pas sur la ligne des lancers-francs, c'est le meneur Terry Rozier, propulsé titulaire en l'absence de Kyrie Irving et Marcus Smart, qui pensait donner la victoire aux siens d'un tir à trois points à 0,5 secondes de la sirène. Mais un tir miraculeux de Middleton envoie tout le monde en prolongations. Cinq minutes supplémentaires qui seront à l'avantage des Celtics, avec notamment un Marcus Morris décisif des deux côtés du terrain. Les Celtics prennent donc le premier match (113-107, ap), dans une série qui s'annonce extrêmement disputée.

Cleveland inquièteLeBron James restait sur 21 victoires consécutives lors des premiers tours de playoffs. Cette série a pris fin ce samedi, avec une large défaite de Cleveland, à domicile, face aux Indiana Pacers (80-98). Maladroit et trop esseulé, le King compile malgré tout un triple-double (24 points, 10 rebonds, 12 passes). Mais s'il ne se montrait pas inquiet outre-mesure après le match, ses Cavaliers n'ont pas été rassurants. Que ce soit dans le jeu ou dans l'attitude, les maux observés en saison régulière semblent toujours bien présents en playoffs. Face à une équipe des Pacers dotée d'une défense de fer, l'attaque de l'Ohio n'a pas trouvé la clé. Face à un Victor Oladipo des grands soirs (32 points, 6 rebonds, 4 passes), la défense des hommes de Tyronn Lue a été insuffisante. Désormais menés 1-0, avec l'avantage du terrain déjà perdu, les Cavaliers devront impérativement réagir dès mercredi soir, à l'occasion du match 2. Si la réaction de LeBron James sera évidemment scrutée, l'influence des quatre autres titulaires, en grandes difficultés ce samedi (8/30 au tir) devra être beaucoup plus importante pour les joueurs de la Q Arena.

Le « Playoff Paul George » répond présent ! Devant les journalistes d'Oklahoma City, Paul George s'était auto-proclamé « Playoff P », promettant d'élever son niveau de jeu après une saison régulière en dents de scie. L'ailier du Thunder n'a pas menti. Avec 36 points (13 sur 20 au tir dont 8 sur 11 à 3 points), l'ancien joueur d'Indiana a dominé ce Match 1 de la tête et des épaules, pour offrir la victoire à son équipe face au Utah Jazz (116-108). Face à lui, le rookie Donovan Mitchell n'a pas raté le premier match de playoffs de sa carrière, terminant meilleur marqueur de son équipe avec 27 points. Toujours précieux en défense, Rudy Gobert finit lui avec 14 points et 7 rebonds. Maladroit (10 sur 25), Russell Westbrook noircit comme à son habitude toutes les cases statistiques : 29 points, 13 rebonds, 8 passes décisives et 5 pertes de balles. En revanche, le retour en playoffs de Carmelo Anthony n'a pas été une grande réussite : l'ancien Knick inscrit 15 points, à 5 sur 13 au tir. Le Match 2 est prévu pour mercredi, et le Jazz aura une nouvelle opportunité de voler l'avantage du terrain, laissé à leurs adversaire lors de la dernière journée de saison régulière.

Harden danse avec les WolvesJames Harden est le favori pour le titre de MVP cette saison, mais ça ne l'empêche pas de cartonner en playoffs ! Pour l'entrée en lice de ses Houston Rockets, The Beard a dû employer les grands moyens, pour finir avec 44 points (15 sur 26), 4 rebonds, 8 passes décisives et la victoire (104-101) face à de vaillants Minnesota Timberwolves. Ces derniers retrouvaient enfin les phases finales, après 14 ans de disette. Si Andrew Wiggins n'a pas manqué ses débuts en playoffs (18 points, 6 rebonds), c'est le jeune pivot Karl-Anthony Towns qui s'est montré en-dedans (8 points, 12 rebonds). C'est la totalité de l'effectif de Tom Thibodeau qui s'est montré maladroit au tir, puisque seulement trois joueurs dépassent la barre des 50% : Taj Gibson (4 sur 6), Gorgui Dieng (2 sur 3) et... Derrick Rose (7 sur 14). Avec 16 points, le meneur n'a pas raté son retour en playoffs et a été le leader du banc, en compagnie du vétéran Jamal Crawford (15 points). Cependant, face à Harden et Clint Capela (24 points, 12 rebonds, 3 contres), l'inexpérience des jeunes Timberwolves a été préjudiciable. Mais avec une belle mentalité défensive, les coéquipiers de Jimmy Butler peuvent inquiéter les Rockets sur toute la durée de la série.

NBA - PLAYOFFS

Samedi 14 Avril 2018

Boston Celtics - Milwaukee Bucks : 113-107

Cleveland Cavaliers - Indiana Pacers : 80-98

Dimanche 15 Avril 2018

Oklahoma City Thunder - Utah Jazz : 116-108

> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 35 minutes de jeu, 14 points (6 sur 8 aux tirs), 7 rebonds, 1 passe décisive, 2 contres, 3 pertes de balles, 4 fautes personnelles.

Houston Rockets - Minnesota Timberwolves : 104-101

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.