NBA - Chicago : Les Bulls virent Boylen

NBA - Chicago : Les Bulls virent Boylen©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 15 août 2020 à 11h10

Les Chicago Bulls ont annoncé vendredi le limogeage de leur entraîneur Jim Boylen, en fonction depuis décembre 2018.

Arrivé en juin 2015 aux Chicago Bulls en tant qu'entraîneur adjoint de Fred Hoiberg puis nommé entraîneur principal en décembre 2018 suite au limogeage de ce dernier, Jim Boylen prend la porte à son tour. La franchise de l'Illinois a annoncé vendredi qu'elle se séparait du coach de 55 ans, qui paie ainsi les mauvais résultats de l'équipe. Cette saison, les Bulls ont terminé onzièmes, avec un bilan de 22 victoires pour 43 défaites, ce qui ne leur a pas permis d'intégrer la bulle d'Orlando. Durant son temps passé sur le banc de Chicago, Jim Boylen présente même le bilan peu reluisant de 39 victoires pour 84 défaites, soit le deuxième pire record pour un coach des Bulls après Tim Floyd entre 1999 et 2001.

"Une décision difficile"

« Après avoir fait une évaluation complète et donné au processus le temps qu'il méritait, j'ai finalement décidé qu'une nouvelle approche et une évolution du leadership étaient nécessaires. C'était une décision très difficile, mais il est temps pour notre franchise pour franchir cette prochaine étape alors que nous nous dirigeons vers une nouvelle direction et une nouvelle ère du basketball des Chicago Bulls. Jim est un grand être humain qui se soucie profondément de cette organisation et du basket-ball. Je tiens à le remercier pour son professionnalisme et son engagement envers la franchise », écrit Arturas Karnisovas, le nouveau vice-président des opérations basket, dans un communiqué.

La pression sur Markkanen

Cette saison, c'est Zach LaVine, sous contrat jusqu'en 2022, qui a signé les meilleures statistiques chez les Bulls (25,5pts, 4,8rbds, 4,2pds), mais Karnisovas compte surtout sur Lauri Markkanen la saison prochaine. Avec 4 points et 3 rebonds de moins en moyenne que l'an passé, le Finlandais a déçu cette saison et doit une revanche à la franchise qui l'a fait venir le soir de la draft 2017 (en échange de Jimmy Bulter, envoyé à Minnesota). « Je lui ai parlé de cette saison. Il a hâte de retourner à la salle et de s'améliorer. Il a été déçu du résultat global. Notre objectif est d'avoir la meilleure version de Lauri l'année prochaine », poursuit Karnisovas. Les fans des Bulls ne demandent que cela !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.