NBA : Charlotte battu pour la première de Parker, Houston humilié chez lui

NBA : Charlotte battu pour la première de Parker, Houston humilié chez lui©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 08h57

Pour les débuts de Tony Parker (8 points, 7 passes) sous le maillot des Hornets, Charlotte s'est incliné d'un souffle (113-112) chez lui face au Milwaukee de Giannis Antetokounmpo (25 points, 18 rebonds, 8 passes). Dans le même temps, Houston a pris l'eau d'entrée à domicile (131-112) contre des Pelicans portés par un Anthony Davis déjà énorme (32 points, 16 rebonds, 8 passes). A retenir aussi la victoire de Toronto face à Cleveland (116-104) pour la première de Kawhi Leonard (24 points, 12 rebonds) avec les Raptors.

LE MATCH DE LA NUIT

Les Pelicans croquent les Rockets au Toyota Center. Pour leurs retrouvailles avec leur public, cinq mois après la déconvenue face à Golden State en finale de la Conférence Ouest, James Harden et ses coéquipiers ont pris l'eau (131-112) face à une équipe de la Nouvelle-Orléans déchaînée. Déjà mal embarqué au moment de regagner les vestiaires (71-54), Houston s'est écroulé après la pause, l'écart atteignant même les 29 points dans le troisième quart-temps sous la pression d'Anthony Davis notamment. Monstrueux pour cette première sortie de la saison (32 points, 16 rebonds, 8 passes, 3 contres), le "Monosourcil" a entraîné dans son sillage Nikola Mirotic, lui aussi énorme mercredi (30 points, 10 rebonds, 6 sur 8 à trois points) et autre bourreau d'un soir de ces Rockets pas épargnés non plus par Elfrid Payton, auteur d'un triple-double (10 points, 10 rebonds, 10 passes) pour ses débuts avec les Pelicans, ou encore Julius Randle, brillant lui aussi (25 points, 8 rebonds, 3 passes) pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs depuis son arrivée des Lakers. Un quatuor qui a fait exploser la défense de l'équipe adverse, pas vraiment aidée - une fois n'est pas coutume - par sa superstar James Harden, certes proche d'un premier triple-double (18 points, 10 passes, 9 rebonds) mais maladroit (6 sur 15 aux tirs, 4 ballons perdus), ni par son autre joueur vedette Chris Paul, en-dessous de ses standards habituels (19 points, 5 rebonds, 6 passes). Coup de froid sur le Texas.



L'HOMME DE LA NUIT

Tous les feux des projecteurs étaient rivés sur Kawhi Leonard, mercredi soir lors de la venue de Cleveland à Toronto. Il faut dire que ce qui constituait encore un choc du temps où LeBron James portait le maillot des Cavs marquait le grand retour de l'ancien franchise player des San Antonio Spurs, neuf mois après sa dernière apparition sur un parquet. Mais ce Toronto-Cleveland, c'était surtout pour Leonard l'occasion de disputer son tout premier match officiel avec les Raptors depuis son arrivée au Canada dans le cadre de cet échange avec l'ancienne star maison DeMar De Rozan qui avait fait beaucoup parler. Pas du tout chaud au départ, "Sugar K" s'y est finalement fait, et il n'a pas manqué ses débuts, mercredi face aux Cavs de Kevin Love (21 points). Avec un gros double-double (24 points, 12 rebonds), l'ailier All Star a même grandement contribué au large succès (116-104) de sa nouvelle équipe, face à Cleveland dans un Air Canada Centre déjà sous le charme. Si Leonard a également ajouté deux passes à cette très bonne copie initiale, il n'a pas pour autant été l'homme de la soirée du côté de Toronto. Mercredi soir, le cauchemar de ces Cavs dépourvus de leur roi se nommait en effet Kyle Lowry. En feu, le meneur de poche des Raptors a signé notamment un petit récital aux shoots (10 sur 12, 5 sur 6 à trois points), sans oublier d'assumer du mieux qui soit son rôle de chef d'orchestre (8 passes), et termine meilleur marqueur de la partie, avec 27 points. Avec un Leonard de retour aux affaires et un Lowry de ce standing, les Canadiens peuvent voir venir.


LE FLOP DE LA NUIT

Première journée de NBA oblige, il était encore beaucoup question de débuts pour de nombreux joueurs, ce mercredi. Côté français, ceux de Tony Parker avec Charlotte attiraient tout particulièrement notre attention. Malheureusement pour l'ancien meneur historique des Spurs (quatre bagues de champion NBA avec San Antonio), ils ne se sont pas passés comme l'avait prévu le natif de Bruges. La faute à une équipe de Milwaukee, venue gâcher la première de "TP" en s'imposant d'un souffle en Caroline du Nord (113-112). L'autre joueur français des Hornets Nicolas Batum a pourtant eu le ballon pour que le baptême du feu de son ami, compatriote, ex-partenaire en équipe de France et désormais coéquipier soit couronné d'une victoire. Mais à l'image de cette soirée où "Batman" a davantage pesé dans le jeu (7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions, 2 contres) qu'il ne s'est montré réaliste aux shoots (2 sur 8, 1 sur 4 à trois points), son tir longue distance sur la dernière possession de la rencontre n'a pas fait mouche. En moins de temps passé sur le parquet (20 minutes, contre 32 pour Batum), Parker a, lui, rendu une feuille de stats très intéressante (8 points, 4 sur 8 aux tirs, 7 passes, 3 rebonds) pour un joueur en sortie de banc. Malheureusement pour l'ancien capitaine des Bleus comme pour ces Hornets pourtant maintenus à flot par un Kemba Walker gigantesque (41 points, 7 sur 13 à trois points, record de la franchise pour un match d'ouverture), l'ouragan Giannis Antetokounmpo a dévasté Charlotte et le Spectrum Center mercredi. Toujours aussi ravageur, le "Greek Freak" a fait un malheur dès ce premier match, avec 25 points, 18 rebonds, 8 passes et 1 contre. Seules les huit pertes de balle du génie grec sont venues quelque peu ternir cette prestation à laquelle il n'a manqué que deux assists pour se muer en triple-double. Si Batum avait rentré son trois points au buzzer, les Bucks auraient pu s'en mordre les doigts. Mais quelque part, Milwaukke ayant mené plusieurs fois de vingt longueurs, cela n'aurait pas semblé très logique, première de Parker ou pas.


LE FRANCAIS DE LA NUIT

En ballade cinq jours plus tôt sur le parquet de Sacramento (132-98) à l'occasion de son avant-dernière sortie en pré-saison, Utah se voyait bien infliger la même correction aux Kings, mercredi soir pour lancer sa saison en boulet de canon. Mais il n'en a rien été. Le Jazz a même dû batailler jusqu'au bout pour se défaire (123-117) d'une équipe de Sacramento beaucoup plus coriace que vendredi dernier, à l'image d'un Willie Cauley-Stein très solide dans la raquette (23 points, 7 rebonds, 2 contres). Heureusement pour Utah, ses lieutenants les plus fidèles ont répondu présent, comme souvent (22 points pour Ingles, 24 pour Mitchell), et Rudy Gobert, comme lors de la répétition grandeur nature face aux Kings avant ce premier match officiel contre cette même équipe promise pour beaucoup à la dernière place à l'Ouest, y est allé de son habituel double-double. Auteur de 19 points (7 sur 9 aux tirs) en 37 minutes de jeu, le pivot français y a jouté 15 rebonds (12 défensifs). Le meilleur défenseur de la saison dernière s'est également illustré en réussissant plus de contres (3) que personne dans ce match. Une d'autant plus belle prestation que le Saint-Quentinois a signé un cent pour cent très précieux aux lancers-francs (5 sur 5). Du Gobert dans le texte pour commencer, en somme.


LE TOP 10 DE LA NUIT



NBA - SAISON REGULIERE
Mercredi 17 Octobre 2018
Detroit Pistons - Brooklyn Nets : 103-100
Orlando Magic - Miami Heat : 104-101
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 24 minutes, 13 points (5 sur 15 aux tirs, dont 0 sur 5 à trois points), 2 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 ballon perdu, 4 fautes

Indiana Pacers - Memphis Grizzlies : 111-83
Charlotte Hornets - Milwaukee Bucks : 112-113
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 32 minutes, 5 points (2 sur 8 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions, 2 contres, 2 ballons perdus, 1 faute
>>> Stats de Tony Parker (CHA) : 20 minutes, 8 points (4 sur 8 aux tirs), 3 rebonds, 7 passes, 2 ballons perdus, 2 fautes

New York Knicks - Atlanta Hawks : 126-107
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 34 minutes, 5 points (2 sur 7 aux tirs, dont 1 sur 2 à trois points), 5 rebonds, 1 passe, 3 interceptions, 1 contre, 1 ballon perdu, 1 faute

Toronto Raptors - Cleveland Cavaliers : 116-104
Houston Rockets - New Orleans Pelicans : 112-131
San Antonio Spurs - Minnesota Timberwolves : 112-108
Sacramento Kings - Utah Jazz : 117-123
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 37 minutes, 19 points (7 sur 9 aux tirs), 15 rebonds, 3 contres, 2 ballons perdus, 3 fautes
Phoenix Suns - Dallas Mavericks : 121-100
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 8 minutes, 2 points (1 sur 2 aux tirs, dont 0 sur 1 à trois points), 1 passe, 2 fautes
Los Angeles Clippers - Denver Nuggets : 98-107

Vos réactions doivent respecter nos CGU.