NBA : Cette nuit, c'est la draft !

NBA : Cette nuit, c'est la draft !©Media365

Thomas Siniecki : publié le mercredi 18 novembre 2020 à 18h17

Qu'attendre de la draft de la NBA, décalée cette année comme tout le reste de la saison (et qui se tiendra en visioconférence) ? Deux Français de 19 ans, et surtout un, pourraient être recrutés très haut.


Killian Hayes

Il est le plus attendu parmi les cinq Français inscrits à cette cuvée 2020. Et pour cause, Killian Hayes pourrait devenir le jeune drafté le plus haut dans l'histoire du basket tricolore. Pour le moment, cet honneur revient à Frank Ntilikina, pris en choix n°8 par New York il y a trois ans. Tony Parker, choix n°28 des Spurs en 2001, n'est que le seizième Français de ce classement. Meneur à Ulm, en Allemagne, après s'être formé à Cholet, sa grande taille et son incroyable maturité font donc de lui ce profil extrêmement attendu. Il est globalement évoqué entre les picks 4 et 10, particulièrement à Chicago (n°4), Detroit (n°7) ou New York (n°8).

Théo Maledon

Le meneur de l'ASVEL, à peine moins grand que son camarade (1,94 m, contre 1,98 m pour Killian Hayes), était dans le top 10 des projections de draft il y a deux ans. Petit à petit, il semble que son cas suscite moins d'excitation, à tel point qu'il est parfois évoqué hors des 20 premiers. Dallas est notamment évoqué, d'après les dernières informations relayées par L'Equipe. Les Mavericks ont hérité du 18eme choix.

Killian Tillie

Champion d'Europe U16 et MVP en 2016, finaliste universitaire NCAA en 2017, le troisième fils de Laurent Tillie - le coach de l'équipe de France de volley - est attendu au deuxième tour, du haut de ses 2,06 m. A 22 ans, le petit frère de Kim, autre basketteur international (31 ans), et du volleyeur Kevin (29 ans, également international) s'était retiré l'an dernier de la draft à cause d'une blessure.


Abdoulaye Ndoye

Tout comme Killian Hayes, il a été formé à Cholet. Agé de 22 ans comme Killian Tillie, il a déjà un peu plus bourlingué. Peu en vue à Monaco cette saison, il est lui aussi un grand arrière-meneur (2,01 m). Et lui aussi s'était retiré de la draft de l'an dernier...

Mouhamed Thiam

Issu de la génération des deux pépites évoquées plus haut (19 ans), ce grand intérieur reste inscrit à la draft mais n'a jamais été réellement évoqué nulle part dans les projections. A Nanterre, il est toujours resté en Espoirs.

Les Américains

Alors que le monstre physique Anthony Edwards était annoncé depuis des semaines, et même des mois, en tant que n°1, le phénomène marketing LaMelo Ball - frère de Lonzo, drafté en n°2 par les Lakers en 2017 - semble en passe de lui souffler ce rang. Les Minnesota Timberwolves bénéficient de ce premier choix, pourtant ils disposent déjà d'un grand meneur avec D'Angelo Russell. Alors, les Golden State Warriors de Stephen Curry rafleront-ils la mise avec leur choix n°2 ? Derrière, les gros outsiders annoncés sont James Wiseman vers Charlotte (n°3), voire l'Israélien Deni Avdija à Chicago (n°4) ou Obi Toppin à Cleveland (n°5).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.