NBA : Boston et Golden State démarrent bien la saison

NBA : Boston et Golden State démarrent bien la saison©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 08h32

C'est reparti ! La NBA a repris du service ce mardi soir. Et quel départ ! Avec ces deux matchs mettant aux prises pour l'un le double champion en titre à l'un des outsiders les plus crédibles de la Conférence Ouest et, pour l'autre, deux prétendants au trône à l'Est. Deux premières rencontres qui ont tenu toutes leurs promesses et fait dans les deux cas le bonheur de l'équipe se produisant à domicile.



Golden State a ainsi pris (difficilement) le dessus sur Oklahoma City (108-100), tandis que Boston a surclassé Philadelphie (105-87) dans un remake de la dernière demi-finale de Conférence (4-1 pour Boston). Pour les retrouvailles entre les deux franchises, trois mois plus tard, les Celtics ont de nouveau dominé nettement les Sixers en dépit d'un Kyrie Irving étonnamment maladroit (2 sur 14, 1 sur 8 à trois points). Les C's ont pu heureusement compter sur un Jayson Tatum (23 points, 9 sur 17 aux tirs, 9 rebonds) déjà très précieux et un Marcus Morris (double-double 16 points, 10 rebonds) redoutable en sortie de banc. Contrairement à l'année dernière, le All Star Gordon Hayward (10 points, 5 rebonds, 4 interceptions) est de surcroît allé au terme de la rencontre, lui qui avait vu s'arrêter sa saison après... cinq minutes de jeu après s'être très gravement blessé (il n'avait d'ailleurs pas rejoué depuis cette entame cauchemardesque contre Cleveland). Du côté des Sixers, les deux joueurs vedettes Ben Simmons, déjà tout près d'un triple-double (19 points, 15 rebonds, 8 passes) et Joel Embiid (23 points, 10 rebonds), bien aidés par JJ Redick (16 points), ont tout donné pour éviter à leur équipe de mordre la poussière d'entrée au Garden, mais en vain.

Stephen Curry déjà bouillant


Un peu plus tard, après que leurs adversaires ont reçu leur bague (réversible) de champion, cela a été au tour d'OKC de quitter tête basse l'Oracle Arena (où les Warriors vivent leur dernière saison avant de migrer au Chase Center). Privé de sa superstar Russell Westbrook, pas encore prêt, le Thunder a pourtant fait mieux que résister au double vainqueur sortant. Paul George (27 points, dont 15 dans le troisième quart-temps, 5 passes, 4 interceptions), Dennis Schröder et leurs coéquipiers ont même longtemps tenu tête au champion, avant de céder face aux coups de boutoir de Kevin Durant et Stephen Curry. Déjà très en vue pendant la pré-saison, le second a notamment grandement contribué à cette première victoire des Warriors, avec 32 points marqués en 37 minutes (11 sur 20 aux tirs) et une rafale de shoots longue distance (5 sur 9 dans ce domaine). Déjà déchaîné, "l'assassin au visage de bébé" a également compilé 8 rebonds et 9 passes, se muant très vite en homme de la soirée. Avec 27 points (11 sur 20), 8 rebonds et 6 passes, Durant, pas loin lui non plus d'un premier triple-double pour lancer sa saison en feu d'artifice, a été l'autre grand artisan de ce succès qui a mis longtemps à se dessiner, OKC prenant même l'avantage dans le troisième quart-temps, profitant notamment du nombre impressionnant de pertes de balle (20, dont 6 pour le seul Draymond Green) de l'équipe adverse. Plutôt adroit à deux points, "KD" doit vite relever la tête derrière la ligne en revanche, avec un étonnant 0 sur 5 mardi. Un constat qui vaut pour Klay Thompson. Habituellement si bien réglé, l'autre "Splash brother" est passé au travers lors de ce premier match (14 points, 5 sur 20 aux tirs, 1 sur 8 à trois points). Golden State est encore en rodage, mais cela ne l'a pas empêché de donner le ton, Curry le premier.

NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 16 Octobre 2018
Boston Celtics - Philadelphia 76ers : 105-87
>>> Stats de Guerschon Yabusele (BOS) : 1 minute de jeu, aucun tir

Golden State Warriors - Oklahoma City Thunder : 108-100
>>> Timothé Luwawu-Cabarrot (OKC) n'a pas été utilisé

Vos réactions doivent respecter nos CGU.