NBA : Avec Ball, la Ligue a peut-être trouvé sa nouvelle star

NBA : Avec Ball, la Ligue a peut-être trouvé sa nouvelle star©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 20 novembre 2017 à 07h54

Huit jours après être devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à signer pareille performance, Lonzo Ball a réussi un nouveau triple-double, dimanche lors du carton des Lakers à domicile face à Denver. Et si la nouvelle future superstar de la ligue, c'était lui ?

LE MATCH DE LA NUIT
Venu à bout dans la douleur de Philadelphie samedi, deux jours après avoir perdu contre Boston, Golden State est encore passé tout près de la correctionnelle, dimanche à Brooklyn. Partis pour mettre une correction aux Nets, les Warriors se sont fait peur en fin de partie en voyant Allen Crabbe (25 points) et ses partenaires revenir sur leurs talons (de +26 à seulement +4) malgré le match exceptionnel de Stephen Curry, monstrueux toute la soirée (39 points, 14 sur 24 aux tirs, 4 sur 10 à trois points, 11 rebonds, 7 passes, 3 interceptions). Heureusement pour le champion en titre, privé de sa superstar dans le money time (six fautes), Klay Thompson (23 points, 10 rebonds) est sorti de sa boîte au meilleur moment pour rentrer deux tirs ô combien importants en fin de match et empêcher les Nets de rêver plus longtemps.

LA PERF DE LA NUIT
Toujours deuxième à l'Est au retour de son déplacement dans le Minnesota, Detroit le doit en grande partie à Andre Drummond. Étincelant face aux Wolves dimanche soir (20 points, 16 rebonds), le pivot All Star des Pistons a joué un bien vilain tour à Jimmy Butler (26 points, 10 rebonds) et les siens, qui comptaient pourtant bien profiter du soutien de leur public pour sortir vainqueurs de ce match opposant deux des équipes en forme de ce début de saison. Malheureusement pour les Wolves et le Target Center, le dernier mot est revenu d'un rien à Detroit, avec un Reggie Jackson (16 points, 8 passes) venu se mettre au diapason de Drummond dans les derniers instants. Peu de temps après avoir manqué un lancer-franc très important, Butler a pourtant eu la possibilité d'arracher la prolongation au buzzer sur un autre shoot de loin. Mais l'ancien joueur des Bulls n'a pas trouvé la cible. Ce qui n'empêche pas Minnesota de rester sur le podium à l'Ouest.

LE FLOP DE LA NUIT
Quand Myles Turner (21 ans) fait des misères au Heat. Mis sur la touche dès le deuxième match de la saison et ce pour les sept rencontres suivantes en raison d'une légère commotion cérébrale, le pivot vedette des Pacers avait visiblement programmé son réveil pour le déplacement à Miami, où il a fait un malheur dimanche. Alors qu'il n'avait pas encore dépassé la barre des 21 points depuis son retour à la compétition, le nouvel homme fort d'Indiana depuis le départ de Paul George au Thunder a livré l'un des meilleurs matchs de sa jeune carrière (25 points, 11 sur 14 aux tirs, 2 sur 3 à trois points, 7 rebonds, 4 passes, 3 contres) pour permettre aux Pacers d'écraser le Heat (120-95) en Floride. Une troisième victoire de suite qui doit également beaucoup à la superbe prestation de Bojan Bogdanovic (26 points, 6 sur 10 à trois points).

LE FRANÇAIS DE LA NUIT
Ian Mahinmi était le seul de nos représentants de sortie ce dimanche. Une sale soirée pour le pivot français de Washington, battu avec les Wizards sur le parquet de Toronto par des Raptors inarrêtables actuellement et qui n'a même pas eu droit à quinze minutes de jeu sur la totalité de la rencontre. L'ancien joueur des Pacers a raté le seul tir qu'il a tenté, mais a pris deux rebonds (un offensif, un défensif).

LA DECLA DE LA NUIT
« Il a plus d'atouts dans sa manche que qui que ce soit que je puisse imaginer, particulièrement à son âge. C'est notre travail d'être présents et de lui montrer que nous le soutenons, que nous croyons en lui. Je tiens à lui dire, qu'il en ait besoin ou non, que ma confiance en lui est de cent pour cent, comme celle de toute l'équipe d'ailleurs. » L'éloge est signé de l'entraîneur des Lakers Luke Walton, encore sous le charme de la performance stratosphérique un peu plus tôt de Lonzo Ball face à Denver avec les Lakers (11 points, 16 rebonds, 11 passes) pour son cinquième match en NBA. Huit jours plus tôt, l'ancien petit prodige d'UCLA avait déjà réussi un triple-double face à Milwaukee. Ce qui en fait le troisième rookie de l'histoire de la franchise après Magic Johnson et Jerry West à réussir au moins deux fois cet exploit. Devenu face aux Bucks le plus jeune joueur de l'histoire à signer un triple-double, il a remis cela dimanche, à pile 20 ans et 23 jours. Le dernier joueur à avoir réussi la même chose au même âge se nommait... LeBron James.

LE TOP 10 DE LA NUIT

NBA - SAISON REGULIERE
Dimanche 19 Novembre 2017
Toronto Raptors - Washington Wizards : 100-91
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 13 minutes, 0 point (0 sur 1 au tir), 2 rebonds

Miami Heat - Indiana Pacers : 95-120
Brooklyn Nets - Golden State Warriors : 111-118
Minnesota Timberwolves - Detroit Pistons : 97-100
Phoenix Suns - Chicago Bulls : 113-105
Los Angeles Lakers - Denver Nuggets : 127-109
 
0 commentaire - NBA : Avec Ball, la Ligue a peut-être trouvé sa nouvelle star
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]