NBA : Après une année à Utah, Diaw fait déjà ses valises

NBA : Après une année à Utah, Diaw fait déjà ses valises©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 23h59

Boris Diaw (35 ans) et le Jazz, c'est fini. Arrivé l'été dernier à Utah, l'ailier fort français de la franchise de Salt Lake City fait ses valises au bout d'une saison. Comme l'avaient annoncé le site internet spécialisé The Vertical et la chaîne de télévision très bien informée elle aussi ESPN, l'ancien joueur des Spurs a été libéré par le Jazz.

Ses employeurs souhaitaient en effet alléger la masse salariale de la franchise pour pouvoir recruter. Or, l'emblématique capitaine des Bleus aurait vu son contrat automatiquement prolongé pour une saison samedi prochain s'il n'avait pas été coupé ou tradé avant. N'ayant pas vu venir d'échange, le Jazz a donc préféré se séparer de Diaw et de son contrat au salaire annuel de 7,6 millions de dollars que la franchise ne pouvait pas garantir, afin de pouvoir recruter le Suisse Thabo Sefolosha et le Suédois Jonas Jerebko.

Reste à savoir, maintenant que le départ de « Babac » est confirmé, où atterrira le champion NBA 2014, qui tournait cette année au Jazz à 4,8 points, 2,1 rebonds et 2,3 passes de moyenne en 17,2 minutes par match (84 matchs joués). Après Atlanta, Phoenix, Charlotte, San Antonio et Utah, l'ancien président des JSA Bordeaux pourrait très bien découvrir une nouvelle destination en NBA, et notamment Toronto, où les Raptors verraient d'un très bon oeil d'offrir un point de chute au vétéran français. A moins qu'il ne décide de mettre un terme à l'aventure américaine pour retrouver l'Europe, et pourquoi pas la France. « Merci au Jazz et aux fans du Jazz. J'ai vécu une superbe saison et j'ai apprécié tous les aspects de mon expérience ici. Je vous souhaite le meilleur pour les années à venir », a posté Boris Diaw jeudi sur son compte Instagram. Quant à sa future destination, le mystère reste complet pour le moment. Même si Toronto ferait le forcing.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.