NBA : Ambiance de dingue dans les rues d'Oakland pour la parade des Golden State Warriors

NBA : Ambiance de dingue dans les rues d'Oakland pour la parade des Golden State Warriors©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 13 juin 2018 à 08h57

Sacré champions de NBA pour la deuxième année de suite et la troisième en quatre ans, les Golden State Warriors ont paradé mardi dans les rues d'Oakland, où s'étaient massés des milliers de fans de Stephen Curry et sa bande. Une liesse populaire impressionnante.



Des milliers de personnes agglutinées dans les rues d'Oakland pour voir passer les héros, et les toucher pour les plus chanceux ou les mieux placés. Comme l'année dernière, les Golden State Warriors ont fêté leur titre de champion avec leurs supporters, mardi lors d'une parade au coeur de la ville qui a déclenché une liesse populaire incroyable. Les doubles tenants du titre, juchés sur le toit d'un bus, ont d'abord défilé trophée en main, avant de descendre du véhicule pour venir partager de près ce nouveau sacre avec leurs fans massés derrière les kilomètres de barrières. Stephen Curry, idole de tout un peuple, a ainsi demandé à ce qu'on lui fasse place pour pouvoir sprinter et taper dans toutes les mains qui se tendaient devant lui.

Torse nu, Jordan Bell donne une douche de champagne aux fans


Euphorique lui aussi, Draymond Green s'est laissé aller à des chorégraphies très personnelles, tandis que Nick Young, torse nu sous sa veste et cigare au bec, s'est prêté au jeu des selfies avec les supporters, tandis que Jordan Bell, qui avait lui aussi opté pour le look muscles et tatouages apparents, arrosait les gens au champagne. Les Warriors ont fêté le premier back-to-back de leur histoire comme il se devait. Seul couac : Golden State avait prévu des écrans géants pour que les fans puissent interroger les joueurs en direct, mais un problème technique a fait capoter le concept. Dans une ambiance assourdissante, les fans des Warriors ont donc dû se contenter uniquement des images.


Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU