NBA Africa Game : Team World bat de justesse Team Africa

NBA Africa Game : Team World bat de justesse Team Africa©Twitter @NBA-Africa, Media365
A lire aussi

Benjamin Tichit, publié le samedi 04 août 2018 à 20h45

L'équipe qui représentait le Monde s'est imposée de justesse (96-92) face à l'équipe qui représentait l'Afrique lors du troisième NBA Africa Game .

Pour la troisième année consécutive, Pretoria (Afrique du Sud) a accueilli le NBA Africa Game. La Team World s'est imposée de justesse (96-92) pour la troisième fois face à la Team Africa. Placée une nouvelle fois en plein milieu de l'été, cette rencontre d'exhibition est restée dans les mêmes bases que lors des deux premières éditions. L'ambiance, sur le terrain comme dans les tribunes, est toujours aussi agréable à voir mais le manque de compétition chez les sportifs s'est fait sentir. Le niveau de jeu a pendant un long moment été loin du niveau d'un vrai match, que ce soit au niveau de l'intensité ou de la qualité du jeu. Les joueurs ont quand même paru impliqués et concernés dans cette rencontre, comme l'a prouvée la fin de match tendue. Team World a compté jusqu'à 12 points d'avance avant que Team Africa ne revienne à trois points en fin de match. Les dernières minutes ont vraiment ressemblé à un match de saison régulière avec un duel entre Danilo Gallinari, le MVP de la rencontre (23 points, 7 rebonds), et Joel Embiid (24 points, 7 rebonds et meilleur marqueur du match). Team Africa a même eu deux balles d'égalisation manquées avec une perte de balle de Joel Embiid et un tir à trois points raté d'Evan Fournier. Ces deux actions ont illustré les bonnes volontés des joueurs dans cette rencontre, mais aussi le manque de compétition des participants qui n'a pas été arrangé par la composition des équipes. En effet, le manque de véritable meneur de jeu (aucun meneur dans les deux effectifs et seulement 3-4 vrais poste 2 dans les deux équipes) s'est fait sentir dans cette fin de match et dans toute la rencontre.

Luwawu-Cabarrot s'est montré 


Trois Français étaient présents dans cette rencontre avec Ian Mahinmi, Timothé Luwawu-Cabarrot et Evan Fournier, tous avec Team Africa. Pour le premier, ce match a été à l'image de ces dernières saisons NBA. Le pivot a réalisé une belle prestation (6 points, 3 rebonds en 13 minutes), mais étant sur le poste de Joel Embiid, la star de l'équipe, et de Bismack Biyombo, il ne pouvait pas avoir énormément de temps de jeu. Quant à Evan Fournier, malgré sa bonne volonté, il n'a pas trouvé la mire ce samedi. Le meneur d'un soir termine avec 10 points et 4 rebonds en 26 minutes de jeu, mais à 2/12 au tir. Son trois points raté en toute fin de match a été le symbole de sa rencontre. L'arrière d'Orlando avait l'envie, mais pas la réussite. La star française de cette rencontre a finalement été le joueur le plus méconnu des trois présents. Récemment transféré l'Oklahoma City Thunder, Timothé Luwawu-Cabarrot avait surement à cœur d'envoyer un message à sa nouvelle équipe et c'est chose faite. Souvent aligné sur le poste de meneur à la place d'Evan Fournier (ndlr : ils étaient les deux seuls vrais arrières de l'effectif de Team Africa qui ne comptait aucun meneur), le Cannois a donc eu souvent la balle en main et a réalisé une excellente performance. Avec 16 points à 46% au tir, 4 rebonds et 3 passes décisives en 26 minutes, il termine troisième meilleur scoreur de la rencontre et a montré tout son talent. L'arrière espère sûrement que sa prestation aura taper dans l'œil des dirigeants du Thunder et lui permettra d'arriver au camp d'entraînement avec des minutes de jeu garanties dans la rotation du coach Billy Donovan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.