Les Lakers ne croyaient pas à la mort de Kobe Bryant

Les Lakers ne croyaient pas à la mort de Kobe Bryant©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 25 février 2020 à 20h06

Alors qu'un dernier, et très émouvant, hommage a été rendu à Kobe Bryant lundi à Los Angeles, on sait aujourd'hui comment les joueurs des Lakers ont vécu, depuis leur avion, ce drame.



"Arrêtez de vous moquer de moi". A l'image de LeBron James, les joueurs des Lakers ne voulaient pas y croire. De retour d'un road-trip conclu par une défaite à Philadelphie (108-91), les Angelenos étaient dans l'avion le 26 janvier dernier quand ils ont appris la tragique disparition de Kobe Bryant et de sa fille Gianna, décédés dans un accident d'hélicoptère en compagnie de sept autres personnes à côté de Los Angeles.

Dans un article très fourni publié par ESPN après la cérémonie en hommage au "Black Mamba", qui s'est déroulée lundi au Staples Center dans une grande émotion, on découvre comment les hommes de Frank Vogel ont appris la triste nouvelle. "C'est faux, c'est impossible, a d'abord réagi l'ancien coach du Magic, informé du drame par la directrice des opérations médiatiques de la franchise. Je m'attendais à ce qu'on me dise que c'était une fausse information."

"Je pensais que Kobe Bryant était invincible"

Une réaction partagée par Anthony Davis, qui était en train de regarder un film quand il a vu Dwight Howard et DeMarcus Cousins lui faire signe. "J'ai retiré mon casque, et Dwight m'a dit : « Mec, Kobe est mort». Je pensais que Kobe Bryant était invincible, alors je lui ai demandé : «Kobe qui ?» Parce que ça ne pouvait pas être Kobe Bryant. Il a répondu : «Kobe». «Mais Kobe qui ? Je ne suis pas sûr de savoir de qui tu parles", raconte-t-il.

LeBron James dormait encore, et Davis, qui a fini par réaliser, est alors allé à le réveiller. Lui non plus n'y croyait pas. Et Howard, ancien partenaire de Bryant, avec qui les relations n'avaient pas été des plus simples, a commencé à pleurer, et tout le monde s'est rué sur Internet pour avoir la confirmation du drame. Un "silence suffocant" a alors envahi l'avion, et tous les joueurs se sont réunis pour prier. "Je pense qu'on en avait besoin", déclare James, qui avait reçu un message de Bryant le matin du vol après l'avoir dépassé dans la liste des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA. Un James toujours inconsolable à sa descente de l'avion quelques heures plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.