Le patron de la NBA attend le respect de l'hymne

Le patron de la NBA attend le respect de l'hymne©Media365
A lire aussi

Antoine Bourlon, publié le vendredi 29 septembre 2017 à 10h47

En pleine polémique sur l'hymne américain, le patron de la NBA Adam Silver a annoncé aux joueurs de la ligue qu'il attendait le respect de celui-ci. Une demande qui fait suite aux nombreux débats entre la NFL et Donald Trump.

Protestant contre les violences policières envers la communauté afro-américaine, plusieurs joueurs de NFL se sont agenouillés durant l'hymne américain. Une attitude qui n'a pas du tout plu au président Donald Trump, qui a alimenté le débat via son compte Twitter. Le patron de la NBA Adam Silver a quant à lui tenu à rappeler aux joueurs de sa ligue le règlement, alors que la saison régulière démarre le 17 octobre. « Il y a une règle qui l'exige (le règlement impose de rester debout et interdit les mains dans les poches, les chewing-gums, les dribbles, les gestes d'échauffement et les bavardages pendant l'hymne, ndlr). J'attends que l'ensemble des joueurs respectent le règlement. Ils comprennent que cela divise notre société en ce moment. L'année dernière, ils ont été nombreux à se tenir les bras pendant l'hymne. Je trouve que c'était un joli symbole d'unité, avec respect. » a déclaré Adam Silver ce jeudi, sans évoquer les potentielles sanctions en cas de manquement aux règles. « Tout ce que je peux dire, c'est que si ça arrive, nous nous en occuperons en temps voulu. »
D'autres manières de protester selon LeBron
Avec ces déclarations, Adam Silver prévient l'ensemble des acteurs de la NBA. Il ne les prive néanmoins pas de se manifester, à l'image d'une lettre publiée début septembre, où il encourageait l'activisme des joueurs du moment où cela était fait dans le respect. C'est ce qu'a bien compris LeBron James. En marge du traditionnel jour des médias (MediaDay) de pré-saison, le franchise-player des Cavs, farouchement opposé à Donald Trump, a tenu à rappeler qui il était. « Ma voix est plus importante que mes gestes. Je parle tous les jours à la presse et je touche beaucoup de monde avec mes paroles. Je n'ai pas besoin de m'agenouiller ou de faire quoi que ce soit. » Une chose est sûre, on n'a pas encore fini d'entendre parler de cette histoire...

 
0 commentaire - Le patron de la NBA attend le respect de l'hymne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]