L'incroyable K-O de Nerlens Noel

L'incroyable K-O de Nerlens Noel©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 09 janvier 2019 à 10h01

Lors du troisième quart temps entre Oklahoma et Minnesota, Nerlens Noel a violemment percuté le sol avec la tête après avoir pris le coude d'Andrew Wiggins dans le visage.

Dans la nuit de mardi à mercredi, Andrew Wiggins a été LE monsieur de la victoire de Minnesota contre Oklahoma. Face au Thunder de Russell Westbrook, le Canadien a signé le meilleur match de sa carrière avec 40 points auxquels il convient d'ajouter 10 rebonds et 4 passes. Ce record en carrière a permis aux Timberwolves de s'imposer sur le fil 119-117. Seulement l'ailier a été aussi le principal protagoniste de l'image de la soirée NBA. Alors que se jouait le 3eme quart temps, le Wolve est parti pour un dunk. Sur le chemin du panier il a croisé la route de Nerlens Noel en plein vol et s'est essuyé le coude sur le visage de l'intérieur. L'ancien Sixer est alors retombé, sa tête heurtant violemment le sol et perdant connaissance.


Rapidement placé sur une civière après avoir repris connaissance et sous le regard inquiet de ses coéquipiers, Noel a été emmené à l'OU Medical Center où il est resté en observation dans la nuit. Connaissant le protocole cérébral mis en place par la NBA, le pivot du Thunder ne devrait pas revenir de sitôt sur les parquets. Après la rencontre, Wiggins a eu un mot pour son adversaire. « Espérons qu'il aille bien. Je ne souhaite que le meilleur pour lui. J'espère qu'il sera bientôt en bonne santé et qu'il reviendra plus fort. » Du côté d'OKC on n'a pas cherché à jeter la pierre sur le meilleur marqueur de la soirée. « C'était juste vraiment une action merdique. C'est malheureux, et évidemment Wiggins n'avait aucunement l'intention de faire ça. Il faut le dire » a réagi Steven Adams. « Il ne faudrait pas lui en vouloir pour ça. Ça fait partie de ces actions dingues qui peuvent arriver. Heureusement, tout le monde a vite réagi. J'ai le sentiment qu'il est entre de bonnes mains. » Mercredi matin (heure américaine), Shams Charania, grand spécialiste des coulisses de la NBA, a fait savoir que le joueur souffrait d'une commotion cérébrale mais pas de fracture. La durée de son indisponibilité n'est pas encore connue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.