Kobe Bryant, l'adieu aux larmes

Kobe Bryant, l'adieu aux larmes©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le samedi 01 février 2020 à 08h55

Pour le premier match des Lakers depuis la mort tragique de Kobe Bryant, un vibrant hommage lui a été rendu vendredi lors de la rencontre face aux Blazers.



"On a tous le cœur brisé aujourd'hui." LeBron James en a pleuré. En larmes alors que les Boyz II Men interprétaient, a capella, l'hymne national américain vendredi soir avant le match Lakers-Blazers, il a ensuite pris le micro pour évoquer la disparition de Kobe Bryant, décédé cinq jours plus tôt, à 41 ans, dans un accident d'hélicoptère avec sept autres personnes, dont sa fille Gianna (13 ans).

"Kobe nous a montré l'importance de la famille et depuis le début de la semaine, on a senti la force de la famille Lakers, a-t-il lâché. On commémore 20 ans de larmes, de travail de détermination pour devenir le meilleur joueur possible. On célèbre le gamin qui est arrivé ici à 18 ans et s'est retiré à 38 ans et est probablement devenu le meilleur père qu'on a vu ces trois dernières années. Quand je suis arrivé en NBA, on a tout de suite été proches et il m'a donné son esprit de détermination pour réussir. Et aujourd'hui je veux continuer avec mes coéquipiers pour poursuivre son héritage. Comme le dirait Kobe Bryant : "Mamba Out". Mais on ne t'oubliera pas."

Lillard : "C'est juste du basket"

De nombreux hommages ont ainsi été rendus au "Black Mamba", qui n'aura joué qu'aux Lakers durant sa carrière NBA (1996-2016), et remporté cinq titres de champion. Usher avait d'abord entonné un touchant "Amazing Grace", pendant qu'une vidéo montrait à quel point cette soudaine disparition a touché le monde du sport, et pas seulement aux Etats-Unis. Une autre vidéo retraçant sa riche et longue carrière a aussi été diffusée, alors que Ben Hong jouait "Amazing Grace" au violon.


Il y également eu 24,2 secondes de silence, 24 pour le deuxième numéro porté par Bryant (après le 8) et 2 comme celui de sa fille. Deux maillots qui recouvraient leurs chaises vides au premier rang. James (22 points, 10 passes et 8 rebonds) et ses coéquipiers, qui ont effectué l'échauffement avec des maillots 24 et 8, se sont au final inclinés 127-1119. Un résultat anecdotique, comme le rappelait ensuite Damian Lillard, le meneur californien de Portland, auteur d'un nouveau carton (48 points, 10 passes et 9 rebonds) : "Personne ne gagnera ce soir. Kobe est parti. Sa famille ne le reverra plus. C'est juste du basket."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.