Karl-Anthony Towns rempile pour cinq ans avec Minnesota

Karl-Anthony Towns rempile pour cinq ans avec Minnesota©Media365

Marouane Sair, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 16h09

Le pivot des Minnesota Timberwolves, Karl-Anthony Towns, a signé un nouveau contrat record avec sa franchise. Les Wolves et le joueur de 22 ans ont trouvé un accord pour une prolongation de contrat de 190 millions sur cinq ans.

Ces derniers jours, chez les Minnesota Timberwolves, c'était Jimmy Butler qui défrayait la chronique. Finalement, les Wolves se sont d'abord occupés du cas de Karl-Anthony Towns, le pivot vedette de la franchise. Le joueur de 22 ans a signé l'un des plus gros contrats de l'histoire de la NBA, un contrat « super max » qui lui permettra de toucher 190 millions de dollars sur cinq ans soit 38 millions par an, selon ESPN. Il semblerait que le rookie de l'année 2016 ait attendu que la situation autour de Butler (qui va sans doute partir et a été dispensé de la reprise de l'entraînement) soit résolue avant de sceller son avenir avec Minnesota. En effet les relations entre Jimmy Butler et « KAT » n'étaient pas au beau fixe. L'alchimie entre les deux joueurs étaient jugée inexistante et Jimmy Butler reprochait notamment à « KAT » de manquer d'investissement pendant les matchs. Cependant le fait que Karl-Anthony Towns ait paraphé un nouveau contrat avec les Wolves montre bien que son club lui fait confiance et qu'il est le vrai « franchise player » du club.

Le joueur a d'ailleurs exprimé toute sa gratitude envers son club : « Le 25 juin 2015 j'ai été drafté et je me suis engagé envers les Minnesota Timberwolves. Le 22 septembre 2018, je me suis ré-engagé auprès des Wolves et je ressens la même sensation d'excitation qu'en 2015. Je promets aux fans, à mes coéquipiers et à la franchise de garder la vision de l'homme qui m'a drafté, Flip Saunders, et réaliser son rêve de gagner avec respect et dignité. Aux fans depuis le premier jour et aux fans des Wolves, c'est pour vous. Merci de croire en moi. » Pour rappel, afin de pouvoir obtenir 30% du salary cap des Timberwolves, "KAT" devait intégrer l'une des trois ALL-NBA teams, être MVP ou être élu meilleur défenseur de l'année. C'est ce qu'il avait réussi à faire l'année dernière en étant sélectionné dans la troisième All-NBA Team.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.