Jazz - Gobert : "Si on ne défend pas, on n'est pas si bons que ça"

Jazz - Gobert : "Si on ne défend pas, on n'est pas si bons que ça"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 23 février 2021 à 20h19

Leader de plus en plus incontestable dans les rangs du Jazz, Rudy Gobert joint les actes à la parole. Le géant pivot français reste sur son credo du moment, à savoir que c'est la défense qui permet un tel début de saison.



Menés à la mi-temps par Charlotte dans la nuit de lundi à mardi, Rudy Gobert et ses coéquipiers ont notamment passé un 41-20 sur le dernier quart-temps pour décrocher leur 21eme victoire en 23 matchs (132-110). Une belle réaction après la défaite chez les Clippers (116-112) qui venait mettre fin à une série de neuf succès de rang. Le Français a terminé sur un petit double-double à dix points et douze rebonds, loin de ses meilleures performances de la saison, mais il estime que son intensité sur certaines actions précises est tout aussi importante que les statistiques, avec un alley-oop ou encore un double contre : "Quand je suis chaud comme ça, j'essaie de le transmettre à mes coéquipiers pour qu'on soit tous dans cette zone. Je crois que c'est ce qu'on a vu sur ce match."

Avec "des actions comme ça", Gobert en est certain : "Ça donne de la force à toute l'équipe. D'un coup, tout le monde a plus d'énergie et on met encore plus de tirs. L'équipe a besoin de ça. Parfois, c'est bien de prendre une claque, comme en première période. Ça nous rappelle que si on ne défend pas, on n'est pas si bons que ça (sourire) !" Le Jazz affiche toujours, et d'assez loin, le meilleur bilan de NBA. Avec 25 victoires et six défaites, le pourcentage de succès de la franchise de l'Utah est légèrement au-dessus des 80% (81%) et aucune autre équipe ne dépasse les 70% de victoires, seules les deux équipes de Los Angeles (Lakers et Clippers) en étant à 69% et Phoenix à 67%. A l'Est, le leader Philadelphia n'est qu'à 65% de victoires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.