Décès Kobe Bryant : Le pilote a bien été désorienté par le brouillard

Décès Kobe Bryant : Le pilote a bien été désorienté par le brouillard©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 09 février 2021 à 19h31

Les conclusions de l'enquête sur le décès de Kobe Bryant ont été dévoilées ce mardi. Elles confirment que le pilote aurait été désorienté par l'épais brouillard.


Le pilote seul mis en cause dans le décès de Kobe Bryant. Le responsable de l'accident qui avait coûté la vie à Kobe Bryant, le 26 janvier 2019 à l'âge de 41 ans, mais aussi à sa fille de 13 ans Gianna ainsi qu'à six autres personnes également présentes à bord, dans un accident d'hélicoptère sur la colline de Calabasas, au nord-ouest de Los Angeles, serait bien le pilote lui-même. Mardi, l'autorité de sûreté des transports (NTBS) a dévoilé les conclusions de son enquête. Et elles sont venues confirmer qu'Ara Zobayan (50 ans), lui aussi décédé dans ce crash et qui conduisait l'hélicoptère Sikorsky S-76 dans lequel est survenu ce drame, a bien été désorienté par l'épais brouillard qui enveloppait ce jour-là le ciel de L.A et interdisait à l'entreprise propriétaire de l'enfin de le faire voler, par ces conditions météorologiques. « Cette manœuvre concorde avec un pilote subissant une désorientation dans l'espace dans des conditions de visibilité limitée (...) Il (le pilote) aurait eu la perception incorrecte que l'hélicoptère montait alors qu'il descendait », a expliqué le président l'autorité de sûreté des transports, chargé de déterminer les causes officielles de l'accident.

Le pilote annonce qu'il monte, alors qu'il est en train de descendre...

Considéré comme un pilote expérimenté, Zobayan avait indiqué dans un échange radio juste avant le crash qu'il allait monter à 4 000 pieds pour essayer de sortir de ce brouillard. Les informations transmises par le pilote, en totale désorientation spatiale, ne correspondaient pas à la réalité et à ce qu'Ara Zobayan était en train de vivre sur le moment. Car l'appareil, d'après les conclusions de l'enquête, n'était pas en train de monter, mais de descendre. Il avait de surcroît entamé un virage à gauche. Une faute qui incomberait au pilote et à lui seul, toute défaillance mécanique « catastrophique » de l'hélicoptère ayant été écartée après que les moteurs et les rotors de l'engin ont été examinés minutieusement. Le 26 janvier dernier, pour le premier anniversaire de la mort de cette légende de la NBA, de nombreux hommages avait été rendu à Bryant aux Etats-Unis en dépit de la situation sanitaire. Des fans s'étaient notamment réunis aux alentours du Staples Center, la salle des Lakers, que Kobe avait conduits à cinq titres de champion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.