Coronavirus : La NBA a pris deux premières mesures

Coronavirus : La NBA a pris deux premières mesures©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 10 mars 2020 à 11h02

La NBA a pris deux premières mesures mardi pour tenter de d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Avant du huis clos ?

Premières mesures contre le coronavirus en NBA. LeBron James, premier à monter au créneau, et Damian Lillard, venu lui aussi soutenir tout récemment la thèse du « King » peuvent continuer de dormir sur leurs deux oreilles pour le moment. A ce jour, il n'est pas encore envisagé en effet de faire se disputer des matchs de NBA à huis clos. Ce qui n'interdit pas de penser que cela sera très bientôt le cas, au même titre que les compétitions disputées dans des stades vides ou devant des tribunes sans le moindre spectateur envahissent le sport européen depuis quelques jours. Pour le moment, ce n'est pas encore le cas en NBA. En revanche, la Grande ligue a débuté à sa façon sa lutte pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Et si le huis clos n'est donc pas (ou pas encore) de rigueur, deux mesures ont néanmoins été prises ces dernières heures, et pas des moindres, même si elles concernent uniquement les journalistes et leurs habitudes de travail uniquement pour l'instant. Ainsi, alors que la tradition en NBA veut que les envoyés spéciaux des différents médias aient le droit de se promener dans les vestiaires des deux équipes après les rencontres pour recueillir les impressions des acteurs mais aussi avant (ce qui ne se fait nulle part ailleurs), les journalistes n'auront plus le privilège d'accéder au saint locker-room jusqu'à nouvel ordre.

Le huis clos mis en place mercredi ?

La NBA a en effet annoncé que dorénavant, épidémie du coronavirus oblige, seuls les joueurs, les coachs, les dirigeants et les membres du staff auront le droit de se rendre dans les vestiaires. Les personnes dites « non essentielles » resteront, elles à la porte. De la même manière, si les conversations entre les journalistes et les joueurs ou coachs des équipes restent pour le moment autorisées, elle ne pourront se faire qu'en respectant une distance d'au moins deux mètres. Voici pour les deux premières mesures, avant d'en voir naître très vraisemblablement d'autres. La NBA a ainsi révélé qu'elle s'entretiendrait mercredi à propos de la suite avec les propriétaires des différentes franchises. Il devrait alors être de nouveau question de huis clos. N'en déplaise à LeBron James (« Si j'arrive dans une salle et qu'il n'y a pas de supporters, je ne joue pas ! ») et Lillard (« Au lieu d'aller dans jouer dans une salle vide, jouons dans notre salle d'entraînement avec nos maillots d'entraînements »).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.