Charlotte - Parker : " Quand Michael Jordan m'a appelé... "

Charlotte - Parker : " Quand Michael Jordan m'a appelé... "©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 12 septembre 2018 à 12h21

Revenu récemment sur son transfert à Charlotte, Tony Parker avoue que le coup de fil que lui a passé Michael Jordan, son idole de toujours, a fait la différence. Le meneur français des Hornets tient par ailleurs à ce que les gens sachent que son choix n'est en rien financier.

Quand son altesse Michael Jordan se saisit de son portable et vous appelle, vous n'avez pas d'autre choix que d'aller dans son sens. C'est exactement ce qu'il s'est passé pour Tony Parker. L'ancien capitaine des Bleus a avoué récemment sur beIN Sports que l'appel du légendaire propriétaire des Hornets avait été décisif dans son transfert de San Antonio à Charlotte. « J'ai vécu des moments incroyables avec les Spurs, mais j'avais envie de changer, de faire un nouveau challenge. Et quand Michael Jordan, mon idole, m'a appelé, je me suis dit : ''allez, on y va''. Pour moi, l'ultime, c'est Michael Jordan. J'ai joué contre lui, bon, il était en fin de carrière. J'ai joué contre les meilleurs de l'histoire, mais pour moi, Michael Jordan reste le numéro 1. J'ai l'impression de boucler la boucle, et terminer ma carrière dans son club, c'est quelque chose de spécial pour moi, car c'est lui qui m'a donné envie de jouer au basket ».

Parker : « Les Spurs me proposaient la même chose que Charlotte »


Ravi de cet ultime challenge chez Jordan, le meneur français ne cache pas pour autant que cela va lui faire bizarre de défendre d'autres couleurs que celles des Spurs. « Ça fait bizarre. Il va falloir que je m'habitue à mes nouvelles couleurs : bleu ciel et violet. Ça fait un peu bizarre quand tu as été en noir et blanc pendant 17 ans. » En effet, même si la rumeur veut que TP refera un crochet par San Antonio avant de raccrocher, l'intéressé assure que « c'est fini avec les Spurs. » « Ça sera les deux ans avec Charlotte, et, ensuite, ça sera sûrement la retraite », affirme Parker, qui tient également à démentir les bruits sur les raisons de son départ du Texas. « Ils m'ont proposé la même chose au niveau financier, mais je ne voulais pas terminer assistant-coach, le rôle qu'ils me proposaient, je voulais jouer. C'est important que les gens le sachent. » Voilà qui a le mérite d'être clair.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU