Basket - NBA (saison régulière) : Boston décroche sa 16eme victoire de suite grâce à un énorme Irving, Cleveland explose Detroit, New York enfonce les Clippers

Basket - NBA (saison régulière) : Boston décroche sa 16eme victoire de suite grâce à un énorme Irving, Cleveland explose Detroit, New York enfonce les Clippers©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 21 novembre 2017 à 08h58

Confiez le ballon à Kyrie Irving lorsque vous vous retrouvez au bord du gouffre et il se chargera du reste. La recette fonctionne depuis que l'ancien meneur des Cavs a mis le cap sur Boston, elle a encore fait merveille lundi soir à Dallas où les Celtics n'auraient pas pu poursuivre leur impressionnante série de victoires sans un extraordinaire Irving.

Intenable, « Uncle Drew » a fait le show et signé son meilleur match depuis son arrivée, avec 47 points (16 sur 22 aux tirs, 5 sur 7 à trois points, 10 sur 11 aux lancers, 6 passes) à lui tout seul face aux Mavericks, dont 10 pendant la seule prolongation. A sept minutes du terme du temps réglementaire, il semblait pourtant difficile d'imaginer qu'Irving, même en état de grâce, réussisse à combler l'écart de treize points (87-74) qui séparaient son équipe des Mavericks d'un Harrison Barnes déchaîné (31 points) et d'un Dirk Nowitzki toujours aussi précieux (14 points, 12 rebonds) malgré ses 39 ans. Pourtant, « Magic Irving » a non seulement remis les C's à hauteur, mais, au même titre que Barnes pour Dallas, il a en plus eu la balle de match dans les mains dans le money time. Les deux hommes ont vu leurs tentatives trouve le cercle et tout s'est finalement joué en prolongation, où le show Irving s'est poursuivi, le numéro 11 de Boston, toujours masqué, répondant à chaque panier adverse avant de laisser la défense des Verts terminer le travail. Passé tout près du précipice, Irving et la Green Team enchaînent un seizième succès consécutif. Un succès qui porte la griffe de celui qui a déjà tout d'un futur MVP de la saison régulière.
LE MATCH DE LA NUIT
Il n'y a pas eu photo ce lundi soir dans le Michigan entre Cleveland et Detroit. Après un début de saison laborieux, les Cavs semblent avoir enfin trouvé la bonne carburation. LeBron James (18 points, dont 16 dans le premier quart-temps, 8 passes) et ses coéquipiers n'ont fait qu'une bouchée (116-88) de Pistons qui faisaient pourtant partie des équipes en forme du moment avant d'exploser en plein vol sur leur parquet face aux champions 2016, qui ont décroché face à Detroit leur septième victoire sur leurs neuf derniers matchs. A l'image du début de match monstrueux du Roi James (trois paniers à trois point coup sur coup en début de match), Cleveland, également porté lundi par Kevin Love (19 points, 11 rebonds) ou encore Jose Calderon (14 points), a rapidement décramponné son adversaire, qui a compté jusqu'à 39 points de retard, dans le troisième quart-temps, mais accusait déjà près de trente longueurs de retard à la pause (74-46). Tandis que Cleveland, en démonstration face aux Pistons et qui a vu sa victoire se dessiner très tôt, a même pu se permettre de laisser James sur le banc pour le dernier quart-temps, Detroit, aux abois face aux Cavaliers, devra montrer un tout autre visage lors de ses deux prochaines sorties, au risque de prendre une nouvelle déculottée. OKC et Boston attendent en effet Andre Drummond (seulement 8 points lundi) et les siens.

 
LE FLOP DE LA NUIT
Boston excelle et les Clippers coulent. Battus sèchement par les Knicks de Frank Ntilikina (aucun point, 4 ballons perdus, mais 1 passe tout de même en 11 minutes de jeu) au Madison Square Garden lundi soir (107-85), Blake Griffin (21 points) et ses coéquipiers ont enregistré une neuvième défaite de rang et poursuivent une traversée du désert qui s'éternise un peu plus après chaque match et voit la franchise de Los Angeles sombrer au classement. Treizièmes de la Conférence Ouest après ce nouveau revers, les Clippers n'ont pas résisté bien longtemps à la bande à Kristaps Porzingis (25 points, 7 rebonds, 2 passes). Le géant letton n'a pas livré le match de sa vie, mais il a encore été le meilleur joueur de son équipe (et du match) et, en grand artisan de cette belle victoire des Knicks, il s'est attaché, dès la reprise notamment, à prolonger le chemin de croix de son adversaire du soir. Pour ne rien arranger à leur sort, les Clippers, déjà pas vraiment aidés par DeAndre Jordan lundi, ont dû se passer de Griffin pendant les cinq dernières minutes après que la star de l'équipe, très agacée, a commis sa sixième faute de la soirée. Quand rien ne va...
LE FRANÇAIS DE LA NUIT
Cinq jours après son retour à la compétition, Nicolas Batum est déjà chaud. Lundi, pour la venue de Minnesota, le Français s'est associé à Dwight Howard (25 points, 20 rebonds) et Frank Kaminsky (24 points) pour faire tomber de nouveau (115-102) des Wolves déjà battus la veille chez eux face à Detroit. Auteur de 17 points (6 sur 12 aux tirs, 3 sur 5 à trois points), « Batman » a permis à son équipe de conserver trois points d'avance à la pause. Un peu plus tard, l'ancien joueur de Portland est sorti de nouveau de sa boîte pour mettre le coup de grâce à ses adversaires, d'abord sur un shoot longue distance suivi d'une passe pour un autre tir primé, signé Kaminsky cette fois, puis sur deux lancers-francs consécutif à un ballon volé. Deuxième victoire de rang pour Batum et les Hornets, qui tenteront d'en ajouter une troisième, mardi encore à domicile contre Washington.
LA DÉCLA DE LA NUIT
Jayson Tatum se trouvait bien sur le parquet des Mavericks, lundi lors de la 16eme victoire consécutive de Boston. Passé à un rebond du double-double face à Dallas (15 points, 9 rebonds), le numéro 0 des Celtics a même été très bon. Pourtant, par moment, Tatum, en regardant Kyrie Irving à l'oeuvre, a eu comme l'impression de s'éloigner du parquet pour se retrouver chez lui, dans son canapé manette en main devant sa console. « C'était comme regarder un jeu vidéo », a ainsi avoué l'ailier né dans le Missouri au moment de revenir sur la performance stratosphérique de son meneur.
LE TOP 10 DE LA NUIT


NBA - SAISON REGULIERE
Lundi 20 novembre 2017
Charlotte Hornets - Minnesota Timberwolves : 118-102
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 29 minutes, 17 points (6 sur 12 aux tirs, dont 3 sur 5 à trois points), 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 1 ballon perdu, 1 faute

Detroit Pistons - Cleveland Cavaliers : 88-116
Orlando Magic - Indiana Pacers : 97-105
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 31 minutes, 16 points (6 sur 16 aux tirs, dont 4 sur 8 à trois points), 3 rebonds, 4 passes, 1 contre, 3 ballons perdus, 2 fautes

Philadelphia 76ers - Utah Jazz : 107-86
>>> Stats de Timothé Luwawu-Cabarrot (PHI) : 16 minutes, 6 points (3 sur 4 aux tirs, 0 sur 1 à trois points), 3 rebonds, 1 passe
>>> Rudy Gobert (UTA), blessé, n'a pas joué

New York Knicks - Los Angeles Clippers : 107-85
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 11 minutes, 0 point (0 sur 2 aux tirs, 0 sur 1 à trois points), 1 passe, 4 ballons perdus, 2 fautes
>>> Joakim Noah (NYK), blessé, n'a pas joué

Milwaukee Bucks - Washington Wizards : 88-99
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 13 minutes, 2 points (1 sur 1 au tir), 4 rebonds, 1 passe, 2 ballons perdus, 5 fautes

New Orleans Pelicans - Oklahoma City Thunder : 114-107
>>> Alexis Ajinça (NOP) n'a pas joué

Memphis Grizzlies - Portland Trail Blazers : 92-100
San Antonio Spurs - Atlanta Hawks : 96-85
>>> Stats de Joffrey Lovergne (SAN) : 7 minutes, 2 points (1 sur 2 aux tirs), 4 rebonds, 1 passe, 1 interception
>>> Tony Parker (SAN), envoyé en D-League, n'a pas joué

Dallas Mavericks - Boston Celtics : 102-110 (ap)
>>> Guershon Yabusele (BOS) n'a pas joué

Sacramento Kings - Denver Nuggets : 98-114

 
 
0 commentaire - Basket - NBA (saison régulière) : Boston décroche sa 16eme victoire de suite grâce à un énorme Irving, Cleveland explose Detroit, New York enfonce les Clippers
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]