Basket- NBA : Milwaukee seul en tête à l'Est grâce à un énorme Antetokounmpo, Phoenix battu malgré un bon Okobo

Basket- NBA : Milwaukee seul en tête à l'Est grâce à un énorme Antetokounmpo, Phoenix battu malgré un bon Okobo©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 22 novembre 2019 à 08h10

Porté par un Giannis Antetokounmpo encore énorme (triple double et record de passes en carrière), Milwaukee a pris seul les commandes de la Conférence Est après son nouveau succès, jeudi soir à domicile contre Portland. Dans l'autre match de la nuit, Phoenix s'est incliné face aux Pelicans malgré un bon Elie Okobo.

Un Giannis Antetokounmpo encore monstrueux et voilà Milwaukee en tête de la Conférence Est. A la lutte avec Boston pour le leadership, les Bucks ont pris seuls les commandes jeudi soir après avoir obtenu chez eux contre Portland (137-129) leur douzième succès cette saison (pour trois défaites uniquement à ce jour). Une nouvelle victoire (la sixième consécutive) qui porte la griffe de l'inévitable Antetokounmpo, encore auteur d'un triple-double XXL, avec 24 points à 9 sur 27 aux tirs, 19 rebonds et, surtout 15 passes, son nouveau record en carrière. Toujours privés de leur stratège Damian Lillard (Hassan Whiteside était absent lui aussi pour ce déplacement dans le Wisconsin), ces Blazers qui chutent encore un peu plus au classement (ils sont désormais avant-derniers à l'Ouest) ont pu s'appuyer sur un C.J McCollum de gala (37 points, 10 passes, 6 rebonds et 5 sur 10 à trois points) et épaulé par un étonnant Skal Labissière, auteur de la performance de sa vie en sortie de banc (22 points, 12 rebonds). Mais cela n'a pas suffi pour freiner des Bucks tout de suite pied au plancher (37-27 dans le premier quart-temps, 35-31 dans le deuxième). D'autant que malheureusement pour Portland et Carmelo Anthony, qui disputait son deuxième match depuis son arrivée (pour 18 points, 7 rebonds, 4 passes, 3 sur 5 à trois points), le « Greek Freak » n'a pas été le seul à exceller jeudi. En feu lui aussi, Eric Bledsoe a en effet terminé la rencontre avec 30 points à 11 sur 21 aux tirs et 6 passes, Pat Connaughton s'invitant lui aussi à la fête, avec 18 points et une efficacité impressionnante (7 sur 10 aux tirs, 2 sur 3 de loin).

Okobo n'a pas suffi

Si Jaylen Hoard, pourtant de retour de G-League, n'a pas eu le plaisir de fouler le parquet des Bucks jeudi, Elie Okobo, lui, a en revanche bénéficié de la confiance de son coach à l'occasion de la venue des Pelicans dans l'Arizona. Le meneur français de Phoenix n'avait d'ailleurs jamais joué autant cette saison (20 minutes). Et il en a profité pour s'illustrer. Déjà très bon lors de sa sortie précédente, l'ancien joueur de Pau-Lacq-Orthez a rendu de nouveau une copie plus que correcte, avec 11 points à 4 sur 8 aux tirs et 2 sur 3 à trois points, 7 passes et une interception. Soit sa meilleure prestation de l'année. Le bon match d'Okobo n'a pas empêché cependant Phoenix de subir sa septième défaite de la saison (124-121) face à des Pelicans qui n'ont pourtant toujours pas pu aligner Zion Williamson. Mais en attendant que le numéro 1 de la dernière draft fasse enfin ses débuts dans la ligue, New Orleans peut notamment compter sur Brandon Ingram, J.J Redick et Jrue Holiday pour donner le change. Auteurs respectivement jeudi de 28, 26 et 23 points, les trois hommes ont permis à leur équipe de renverser des Suns qui semblaient avoir la main sur le match à la pause (66-59), emmenés par leur habituel tandem Kelly Oubre Jr (25 points, 6 rebonds, 4 passes) - Devin Booker (19 points, 7 passes, 5 rebonds). Ce sont pourtant les Pelicans qui ont eu le dernier mot, grâce à un Ingram déchaîné dans le money time (il a inscrit les neuf derniers points de son équipe, qui avait démarré la seconde mi-temps parfaitement en rentrant ses dix premiers shoots), et alignent donc une troisième victoire de rang.

NBA - SAISON REGULIERE
Jeudi 21 Novembre 2019
Milwaukee Bucks - Portland Trail Blazers : 137-129
>>> Jaylen Hoard (POR) n'a pas joué
Phoenix Suns - New Orleans Pelicans : 121-124
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 20 minutes, 11 points (4 sur 8 aux tirs, dont 2 sur 3 à trois points), 7 passes, 1 interception, 1 ballon perdu, 1 faute

Vos réactions doivent respecter nos CGU.