Basket - NBA : Les Warriors battent les Pelicans aux forceps, Rudy Gobert toujours solide

Basket - NBA : Les Warriors battent les Pelicans aux forceps, Rudy Gobert toujours solide©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 17 janvier 2019 à 08h36

Dans une soirée encore marquée par l'allant offensif des franchises, Golden Stade s'en est remis à Stephen Curry (41 points dont 23 dans le 3eme quart temps) pour s'offrir le scalp de la Nouvelle-Orléans. A Los Angeles, Rudy Gobert a fait parler la poudre 23 points (7 sur 10 aux tirs), 22 rebonds dans la victoire du Jazz chez les Clippers (109-129).

Le match de la nuit : Boston - Toronto

Ce n'est pas le match avec le plus de points dans cette nuit NBA mais le duel entre Boston et Toronto valait son pesant de cacahuète dans ce qui ressemble très fortement à la future finale de la Conférence Est. Loin d'être souverains depuis le début de la saison (25 victoires - 18 défaites), les Celtics se devaient de gagner à domicile après trois revers de suite et quelques sorties médiatiques mal senties. Notamment Kyrie Irving. Le meneur américain était attendu au tournant et il a répondu présent au TD Garden. L'ancien joueur de Cleveland a permis à la franchise du Massachusetts de ne pas subir une énième déconvenue. Après avoir compté seize points d'avance dans le troisième quart temps (74-58), les coéquipiers de Guerschon Yabusele (qui n'a pas joué) ont l'écart fondre comme neige au soleil. Portés par un Kawhi Leonard des grands soirs (33 points à 10 sur 19 au tir), les Raptors sont repassés en tête à quelques minutes du terme (104-100) avant de subir un incroyable run des C'S (17-4) derrière Irving. Auteur de son record en carrière à la distribution (18 passes), le champion NBA 2016 a soigné sa ligne de stats avec 27 points. Avec respectivement 24 et 18 points, Al Horford et Gordon Hayward ont apporté leur pièce à l'édifice dans ce succès (117-108).

Le MVP de la nuit : Stephen Curry

On aurait pu mettre une nouvelle fois James Harden et son 12eme match de suite à plus de 30 points. Mais la défaite de Houston empêche le MVP d'être de nouveau dans cette catégorie. Surtout qu'un autre phénomène de la Ligue a défié les lois de la physique du côté de l'Oracle Arena. La salle des Warriors a eu l'impression d'être revenue en 2016 avec un récital du double MVP à longue distance. Maladroit durant la première mi-temps, Curry a mis le bleu de chauffe au retour des vestiaires pour permettre le come-back des siens face à la Nouvelle-Orléans. Menée de 16 points par les Pelicans d'Anthony Davis (30 points) et Nikola Mirotic (29 points), la franchise californienne a retourné la situation dans le troisième quart-temps (44 points inscrits) grâce son chef préféré. Sur cette période Curry a inscrit 23 de ses 41 points de la soirée avec quatre paniers longue distance dans les trois dernières minutes. Il finit avec 9 tirs primés et s'offre donc un record avec trois matchs de suite avec au moins 8 paniers à trois points réussis. Kevin Durant a décrit son coéquipier comme un « talent unique » après la rencontre et on ne peut que lui donner raison.


Le flop : Houston Rockets

58 points... James Harden a signé un nouveau record mercredi soir face au Nets et reste sur 115 points en deux matchs. Mais la dépendance de Houston envers son MVP ne profite à personne actuellement. Les Rockets font le yoyo depuis quelques semaines en enchaînant défaite puis victoire et ainsi de suite. Sans Clint Capela, blessé pour plus d'un mois, mais avec Eric Gordon (20 points), la franchise texane a arrosé de loin (70 tirs à 3 points tentés mais seulement 23 réussis) et pensait se diriger tranquillement vers une victoire face aux Nets avec onze points d'avance à trois minutes du terme. Seulement, deux lancers-francs loupés à quelques secondes de la fin et un Spencer Dinwiddie en feu pour Brooklyn (33 points, 10 passes) ont envoyé les deux équipes en prolongations. A domicile, Houston a mordu la poussière et prouve une fois de plus que le « Barbu » est la seule option offensive de cette équipe face aux différentes absences (Capela, Paul). De retour au Toyota Center samedi, les Rockets auront à coeur de se rattraper face à des Lakers convalescents.

Le Français de la nuit : Rudy Gobert

Le Jazz est un diesel et semble enfin avoir trouvé la bonne carburation dans cette saison. La franchise de l'Utah a signé une cinquième victoire de suite et consolide 8eme place, ultime spot pour les play-offs. Contre les Clippers, Rudy Gobert s'est (presque) occupé de tout malgré les présences du géant Boban Marjanovic en face. Pour son 37eme double-double de la saison, le pivot français a rayonné des deux côtés du terrain étant à la fois efficace défensivement (22 rebonds, 4 contres) qu'offensivement (23 points à 7 sur 12 au tir). Une performance comme « Gobzilla » doit en réaliser plus souvent afin de s'imposer comme le vrai pivot dominant de cette NBA à l'heure où les grands ont de plus en plus tendance à s'écarter du cercle.


Top 10 de la nuit :



NBA - SAISON REGULIERE
Mercredi 16 Janvier 2019
Detroit Pistons - Orlando Magic : 120-115
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 40 minutes, 18 points (7 sur 15 aux tirs, dont 3 sur 9 à trois points), 2 rebonds, 5 passes, 1 interception, 2 ballons perdus, 2 fautes
Memphis Grizzlies - Milwaukee Bucks : 101-111
Boston Celtics - Toronto Raptors : 117-108
>>> Guerschon Yabusele (BOS) n'a pas joué
Houston Rockets - Brooklyn Nets : 142-145
Dallas Mavericks - San Antonio Spurs : 101-105
Portland Trail Blazers - Cleveland Cavaliers : 129-112
Los Angeles Clippers - Utah Jazz : 109-129
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 34 minutes, 23 points (7 sur 10 aux tirs), 22 rebonds, 1 passe, 1 interception, 4 contres, 3 fautes
Golden State Warriors - New Orleans Pelicans : 147-140

Vos réactions doivent respecter nos CGU.