Antetokounmpo, un Grec format MVP

Antetokounmpo, un Grec format MVP©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le lundi 25 mars 2019 à 23h46

Dans la nuit de mardi à mercredi, la NBA n'aura d'yeux que pour le duel entre Houston et Milwaukee. Durant ce match, le témoin pourrait être transmis entre James Harden MVP de la dernière saison régulière et candidat à sa propre succession et Giannis Antetokounmpo, le joueur le plus dominant de la Ligue cette saison. Zoom sur le Grec, véritable sensation du basket mondial.

Dans l'histoire de la NBA, seul un Européen a eu les honneurs d'être élu MVP de la saison régulière, l'Allemand Dirk Nowitzki en 2007. Cette saison, le quarantenaire pourrait avoir un héritier : le Grec Giannis Antetokounmpo. Le joueur de 24 ans a franchi un nouveau cap et mis le monde du basket à ses pieds. Les statistiques du natif d'Athènes sont incroyables cette saison : 27,4 points, 6 passes décisives, 12,6 rebonds, 1,5 contres et 1,3 interceptions par match. Son activité n'a d'égal que sa domination sur ses adversaires. L'histoire du Greek Freak (« la terreur grecque ») est incroyable.



Né en 1994 d'immigrés nigérians, il grandit dans un milieu très défavorisé. Apatride jusqu'à ses 18 ans, il découvre le basket. Et une voie pour s'en sortir. Avec Filathlitikos, l'intérieur fait ses premiers pas chez les professionnels en deuxième division grecque pendant la saison 2012-2013. Ses capacités attirent rapidement l'œil des recruteurs du monde entier. Très vite, l'international grec U20 intéresse les plus grands clubs européens. Après avoir signé un pré-contrat avec Saragosse, c'est finalement pour la NBA que Giannis quitte la Grèce. Malgré sa taille (2,11m), il possède une aisance technique incroyable. De quoi franchir l'Atlantique sans avoir joué en première division d'un championnat européen. Les scouts de 29 des 30 franchises NBA ont fait le déplacement en Grèce pour le voir jouer. C'est finalement Milwaukee qui le sélectionne avec le 15eme choix de la draft 2013. D'abord discret, l'ambitieux joueur des Bucks réussit finalement à se faire une place dans la Grande Ligue. Métamorphosé physiquement, il prend du poids dans le jeu.


En 2017, il est nommé MIP, le joueur avec la plus grosse progression. Cette même saison, il connaît la première de ses trois sélections au All-Star Game, série en cours. Avec ses statistiques en constante progression, il aide Milwaukee à redevenir un club de premier plan de la conférence Est. Son style toute en puissance enchante les fans. Sa régularité est incroyable pour son jeune âge et son efficacité des deux côtés du terrain séduit. Il est le prototype du joueur moderne avec des capacités physiques largement au-dessus de la moyenne et une polyvalence qui font de lui un joueur inarrêtable. Et il pourrait dominer la NBA pendant de nombreuses années.



Si l'an passé il a réalisé sa première saison avec un double-double de moyenne, il est sur le point de répéter cet exploit en s'améliorant dans tous les domaines. Et son équipe en profite. Cette saison, la franchise du Wisconsin présente le meilleur bilan de la Ligue à quelques jours des play-offs. Efficace, important et spectaculaire, Giannis Antetokounmpo a le profil idéal pour être le MVP de la saison régulière. Et cela malgré la saison record de son adversaire du soir, James Harden. Cet hiver, il a été le capitaine d'une des équipes du All-Star Game grâce aux votes du public. Cet été, il pourrait bien être couronné par la Ligue. Qu'importe la décision du jury, le Greek Freak a les armes pour écrire l'histoire du basket pendant quelques temps encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.