All Star week-end : Les jeunes Américains dominent les jeunes du reste du monde

All Star week-end : Les jeunes Américains dominent les jeunes du reste du monde©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 16 février 2019 à 07h08

Premier événement du All Star week-end de Charlotte, le "Rising Stars Challenge", qui opposait les meilleurs jeunes (première et deuxième année) Américains aux meilleurs jeunes du reste du monde, a vu la victoire des joueurs locaux, sur le score de 161-144, grâce à un grand Kyle Kuzma (35pts).

Après deux défaites de suite, Team USA retrouve des couleurs au Rising Stars Challenge ! Les jeunes Américains se sont imposés ce vendredi à Charlotte, lors du premier événement du All Star week-end, qui voit s'affronter depuis 2015 les meilleurs joueurs de première (rookie) et deuxième année (sophomore) américains et du reste du monde. Et si Team World l'avait emporté en 2017 (grâce notamment aux 36pts de Jamal Murray) et en 2018 (grâce notamment aux 29pts de Buddy Hield), ce sont cette fois les joueurs locaux qui se sont imposés 161-144. La Team World, qui avait Dirk Nowitzki pour assistant-coach (Kyrie Irving était quant à lui assistant-coach de Team USA) n'a mené que pendant quelques secondes en début de match, et de seulement un point. Le reste de la rencontre a été dominé par Team USA, qui menait 40-30 à la fin du premier quart, 83-71 à la mi-temps et 123-117 à la fin du troisième quart, avec une avance allant jusqu'à 17 points...à 2"5 du buzzer final sur un dunk de Marvin Bagley III, n°2 de la dernière Draft.



Kuzma, Tatum et Fox ont régalé

Si l'Australien de Philadelphia Ben Simmons a brillé pour l'équipe du reste du monde, avec 28 points au compteur (14/17 aux tirs), c'est bel et bien l'ailier fort américain des Lakers Kyle Kuzma qui termine meilleur marqueur de la partie, avec 35 points (15 sur 27 aux tirs, dont 3/10 à pts) et MVP. A noter également les 9 rebonds (record du match) captés par l'ailier de Boston Jayson Tatum et les 16 passes (record du match) délivrées par le meneur de Sacramento De'Aron Fox. Contrairement à 2015 (Rudy Gobert) et 2018 (Frank Ntilikina), aucun Français n'était membre de la Team World. Mais les Européens ont tout de même brillé, avec les 12 points du Britannique OG Anunoby (Toronto), les 15 points du Serbe Bogdan Bogdanovic (Sacramento), les 10 points du Letton Rodions Kurucs (Brooklyn), les 21 points du Finlandais Lauri Markkanen (Chicago), les 2 points du Turc Cedi Osman (Cleveland), et bien sûr les 13 points du Slovène Luka Doncic (Dallas), plébiscité par les fans pour participer au match des Etoiles dimanche mais recalé par les coachs. Ce samedi, le show sera toujours au rendez-vous à Charlotte, avec les concours de dunks, à 3 points et d'agilité.



Les marqueurs américains : Tatum (30), Kuzma (35), Collins (12), Mitchell (20), Fox (2), Young (25), Knox (11), Bagley III (14), Allen (2), Jackson Jr (10)

Les marqueurs du reste du monde : Doncic (13), Markkanen (21), Ayton (15), Simmons (28), Bogdanovic (15), Kurucs (10), Gilgeous-Alexander (15), Anunoby (12), Osman (2), Okogie (13)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.