All Star Game : Gobert encore oublié, Jokic, Simmons, Middleton et Vucevic convoqués pour la première fois

All Star Game : Gobert encore oublié, Jokic, Simmons, Middleton et Vucevic convoqués pour la première fois©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 01 février 2019 à 09h42

Rudy Gobert n'a une fois de plus pas été retenu dans la sélection pour le All Star Game, dont l'édition 2019 se tiendra le 17 février prochain à Charlotte. Le pivot français du Utah Jazz n'est pas le seul à avoir été snobé, puisque le jeune meneur slovène de Dallas Luka Doncic a lui aussi été oublié. En revanche, Nikola Jokic (Denver), Ben Simmons (Philadelphie), Nikola Vucevic (Orlando) et Khris Middleton (Milwaukee) figurent dans la liste pour la première fois de leur vie.

Rudy Gobert (26 ans, 2,16 m) encore oublié pour le All Star Game ! La première participation du pivot français du Utah Jazz au match des étoiles de NBA attendra encore. Une fois de plus, "Gobzilla" ne fait pas partie de la sélection pour le rendez-vous, dont l'édition 2019 se déroulera le 17 février prochain à Charlotte (Caroline du Nord). L'absence du Saint-Quentinois constitue une surprise de taille, plus encore que les années précédentes, sachant qu'il a été élu meilleur défenseur de la ligue lors du dernier exercice, et ce pour la première fois de la carrière, et étant donné qu'il réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière en NBA avec des stats assez affolantes et un double-double points-rebonds de moyenne par match (15 points, 12,8 rebonds, 2,1 contres, 2,2 passes en 31,1 minutes et 52 matchs joués). Pourtant, cela n'empêche pas Gobert de rester à quai une nouvelle fois, n'en déplaise à son coéquipier Ricky Rubio, très sceptique sur les critères de sélection pour le ASG sur Twitter ("Rudy n'est pas un All Star ? Je suppose que la défense et la gagne ne signifie rien..."), ou à sa franchise, furieuse de ne pas voir son "Albatros" apparaître dans la liste des remplaçants de l'équipe de l'Ouest pour la sixième année de suite.




Pas sûr que cela consolera l'immense intérieur du Jazz, mais il n'est pas le seul incontournable de NBA à avoir été snobé pour ce All Star Game 2019, puisque le petit prodige slovène des Dallas Mavericks Luka Doncic (19 ans, 1,99 m) ne figure pas dans la liste lui non plus. Pour sa première année dans le meilleur championnat au monde, le jeune meneur surdoué tourne lui aussi à une moyenne plutôt folle de 20,4 points, 6,9 rebonds et 5,4 passes par match cette saison. Au même titre que Gobert, c'est pourtant à distance que le champion d'Europe en titre avec son pays devra suivre l'événement le 17 février prochain.



Ce ne sera pas le cas en revanche pour Nikola Jokic (Denver), Ben Simmons (Philadelphie), Khris Middleton (Milwaukee) et Nikola Vucevic (Orlando). Eux aussi très en vue depuis le début de la saison, le pivot serbe des Nuggets, l'ailier et binôme de Joel Embiid aux Sixers, l'arrière-ailier des Bucks et partenaire du phénomène Giannis Antetokounmpo ainsi que le pivot monténégrin d'Orlando ont, contrairement à Gobert et Doncic, été récompensés de leur régularité au sommet. Le premier fait partie des remplaçants à l'Ouest, les trois autres apparaissent sur le banc pour l'Est. Point commun pour les quatre hommes : ils n'avaient encore jamais été convoqués pour ce All Star Game dont les deux équipes sont désormais connues dans leur totalité. Anthony Davis (New Orleans), Damian Lillard (Portland), Russell Westbrook (OKC), Klay Thompson (Golden State), Karl-Anthony Towns (Minnesota) et LaMarcus Aldridge (San Antonio) ont donc rejoint les titulaires à l'Ouest, tandis que Bradley Beal (Washington), Kyle Lowry (Toronto) et Blake Griffin (Detroit) sont, eux, venus s'ajouter à ceux de l'Est.


James et Oladipo trancheront le 7 février

Victor Oladipo aurait dû lui aussi faire partie des remplaçants pour ce qui est de la Conférence Est, mais le meneur vedette des Indiana Pacers a dû mettre depuis un terme à sa saison après s'être gravement blessé à un genou (il a même été opéré récemment). Le nom de son remplaçant n'a pas encore été dévoilé. Pas plus que la composition des deux équipes pour le moment. Pour cela, il faudra attendre le 7 février. C'est en effet à cette date que les deux capitaines LeBron James et Giannis Antetokounmpo (les deux joueurs plébiscités par le public) piocheront librement parmi les titulaires puis les remplaçants pour bâtir leur team, et ce sans tenir compte de la conférence d'origine du joueur ni de son poste. Une innovation qui date de l'année dernière et qui a été maintenue pour 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.