A 32 ans, il vient de signer son premier contrat NBA

A 32 ans, il vient de signer son premier contrat NBA©Media365
A lire aussi

Yannis Dakik, publié le mercredi 11 avril 2018 à 11h47

C'est la belle histoire du jour. Andre Ingram a signé, à 32 ans, son premier contrat en NBA. Originaire de Richmond en Virginie, Ingram a passé dix années en G-League, la division inférieure aux Etats-Unis. S'il a dû patienter pour réaliser son rêve, l'Australien a obtenu des statistiques phénoménales à trois-points dans la ligue (46%) et est devenu le meilleur marqueur longue distance avec 713 points.

Depuis, les Lakers ont toqué à la porte de l'arrière. Los Angeles l'a signé jusqu'à la fin de la saison et il semble bien que le rêve pourrait se poursuivre. Quelques heures plus tard, Ingram était sur le parquet du Staples Center pour affronter le leader de la conférence Ouest, Houston. Et il faut dire que le « rookie » s'en est très bien sorti. Avec 19 points (6/8 dont 4/5 à trois-points), le joueur de 32 ans a réalisé un grand match et a même été félicité par son nouveau public qui a scandé des « MVP ! » A peine arrivé, Ingram s'est déjà fait un nom en NBA. L'arrière des Lakers a été sollicité par bon nombre de grands noms du basket américain. En tout cas, le principal intéressé, lui, a savouré la soirée : « C'était excellent ! Une fois qu'on a démarré l'échauffement, j'ai senti l'électricité dans la salle. C'était incroyable. La salle, les projecteurs, c'est juste une fois dans une vie. C'était fantastique. Tout le monde, tous les joueurs et entraîneurs me disaient « Quand tu y es, laisse venir ! » C'était fou. En voyant ce premier tir rentrer, je me suis senti bien. » Après tant d'années à patienter, c'est donc un rêve de gosse qui s'est réalisé pour le joueur de 32 ans : « Je voulais jouer dans cette ligue, je l'ai toujours su. Je me suis dit que la G-League était la meilleure route pour y arriver. » Il reste un match aux Lakers, et à Ingram donc, avant la fin de la saison.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU