Euro (H) : Les Bleus ressuscités et en demies

Euro (H) : Les Bleus ressuscités et en demies©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le mercredi 14 septembre 2022 à 19h22

Miraculés en huitièmes de l'Euro face à la Turquie, les Bleus ont une nouvelle fois rédigé un scénario les voyant mourir avant de ressusciter pour terrasser l'Italie (93-85) ce mercredi et accéder aux demies.



Il ne faut pas être cardiaque pour suivre l'équipe de France masculine de basket, toujours en course à l'Euro. Déjà miraculés en huitièmes de finale contre la Turquie au bénéficie d'une prolongation arrachée de manière irrationnelle, les Bleus ont rédigé ce mercredi en quarts un scénario sensiblement similaire contre l'Italie à la Mercedes-Benz Arena de Berlin. Tout avait pourtant presque idéalement débuté. Adroits à trois points, les hommes de Vincent Collet ont fait la course en tête jusqu'à la mi-temps, malgré un nombre incalculable de ballons perdus (38-31).


Cependant, les Français sont retombés dans leurs travers au retour des vestiaires. Leur fâcheuse habitude de sombrer pendant le 3eme quart-temps s'est répétée. La Squadra Azzurra a infligé un cinglant 12-0, à cheval sur la fin de 3eme et le début du 4eme quart-temps, permettant aux Transalpins de menser confortablement 56-64. Et d'enchaîner par ailleurs les tirs à trois points victorieux. Mais cette équipe de France, morte en apparence, est revenue de l'enfer pour surmonter cette situation quasiment rédhibitoire. Les deux acteurs majeurs du jour ont répondu présent dans le money-time.

Rudy Gobert a d'abord une nouvelle fois rayonné dans la raquette pour capter un rebond offensif et inscrire un joli dunk (68-70). Le nouveau pivot des Minnesota Tilmberwolves s'est fendu ce mercredi de 19 points et 14 rebonds. Mais ce n'est pas lui le meilleur marqueur tricolore du jour. En plus d'avor inscrit le panier de l'égalisation pour emmener l'Italie dans une prolongation inespérée (77-77), Thomas Heurtel a mis 20 points ce mercredi. Dont quatre shoots primés (4/7). C'est lui qui a également porté les Bleus en prolongation avec plusieurs paniers fatals aux Italiens dont l'entraîneur Gianmarco Pozzecco a littéralement explosé.

Des retrouvailles avec Doncic ?

Le technicien au tempérament volcanique a concédé une faute technique pendant la rencontre. On l'a ensuite vu en pleurs dans les bras d'un de ses joueurs en fin de prolongation car il avait bien compris que ce quart de finale allait échapper de manière incompréhensible à la Squadra Azzurra. Puis après le buzzer final, il s'est empressé de poursuivre les arbitres afin de leur glisser quelques mots doux avant leur retour dans le tunnel les menant dans les entrailles de la Mercedes-Benz Arena. Les Bleus ont donc remporté, une nouvelle fois miraculeusement, ce quart de finale en prolongation (93-85) et accèdent au dernier carré de l'Euro. Ils affronteront vendredi en demi-finale la Slovénie de Luka Doncic - face à qui les Bleus se sont inclinés en poules - ou la Pologne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.