Les U16 féminines sur le toit de l'Europe

Les U16 féminines sur le toit de l'Europe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 28 août 2022 à 10h41

Cinq après, l'équipe de France féminine U16 a remporté samedi un nouveau sacre européen en dominant l'Espagne à l'issue d'une finale très serrée.



Elles l'ont fait ! Cinq ans après la génération 2001, notamment emmenée par les actuelles internationales A Iliana Rupert et Marine Fauthoux, l'équipe de France U16 a remporté un nouveau titre de championne d'Europe samedi à Matosinhos (Portugal), dans la banlieue de Porto. Opposées en finale à l'Espagne, les joueuses d'Arnaud Guppillotte ont eu besoin d'une prolongation pour l'emporter (65-61 a.p.) face à l'équipe de la MVP (Most valuable player, ou meilleure joueuse) du tournoi, Iyana Martin Carrion, meilleure marqueuse de la finale avec 22 points. Côté tricolore, c'est Clémence Collin (15 points et 2 passes), en sortie de banc, et Nell Angloma (14 points et 7 rebonds) qui finissent avec le plus grand total de points après ce match longtemps indécis.

Aucune équipe n'aura ainsi compté plus de huit points d'avance. Et même si les Bleuettes ont semblé prendre l'eau en début de troisième quart, elles ne se sont jamais affolées et ont rapidement recollé. Elles ont encore fait parler leur défense, intraitable, limitant leurs adversaires à 32% de réussite au tir (contre 39% pour elles), profitant pleinement des opportunités en contre-attaque (16 points à 4) et d'un banc beaucoup plus en verve que celui des Espagnoles (25 points à 10 pour les remplaçantes tricolores). Malgré tout, Martin Carrion a emmené tout ce beau monde en prolongation en obtenant une faute et en transformant ses deux lancers à sept secondes du buzzer (56-56). Une prolongation où les Bleuettes ont rapidement pris les devants et n'auront jamais été menées. Et elles étaient évidemment tout sourire ensuite, pour célébrer ce sacre. A noter qu'une seule joueuse de l'équipe de France a été retenue dans le cinq majeur de la compétition. Il s'agit de Téa Cleante, qui a tourné à 12,3 points, 2,4 rebonds et 4,3 passes, et la meilleure moyenne d'interceptions du tournoi (3,4/match).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.