Qualifs Mondial 2023 (H) : La France s'est fait peur

Qualifs Mondial 2023 (H) : La France s'est fait peur©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 26 novembre 2021 à 22h25

Menée une grande partie du match, la France a fini par battre le Monténégro 73-67 à Pau lors de son premier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023. Louis Labeyrie a notamment inscrit 18 points.



Voilà une bonne chose de faite ! L’équipe de France a galéré, mais elle a assuré l’essentiel en remportant son premier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023, contre le Monténégro à Pau. Privée de ses joueurs NBA et Euroligue (hormis Paul Lacombe, libéré par l’ASVEL), l’équipe de Vincent Collet n’avait plus grand-chose à voir avec celle qui a décroché la médaille d’argent olympique cet été, d’autant qu’Andrew Albicy, le seul rescapé de Tokyo, n’a pas joué pour ménager ses ischio-jambiers. Les Bleus ont été menés pendant une très grande partie du match, comptant jusqu’à dix points de retard à treize minutes de la fin, mais ils ont réussi un magnifique dernier quart-temps, remporté 24-11. Les hommes de Vincent Collet, en manque de réussite au tir (27%) ont été bousculés dans le premier quart, perdu 13-22, malgré un bon Mouhammadou Jaiteh (qui finira avec 10pts et 4rbds). Et pour ne rien arranger, Nicolas Lang s’est tordu la cheville gauche à la fin du quart. Il a heureusement pu revenir à la fin du troisième-quart, pour le plus grand bonheur des Bleus.

Lang décisif en fin de match

Entre temps, les Français avaient réussi à stopper l’hémorragie dans le deuxième quart, grâce notamment à Louis Labeyrie, auteur de 10 de ses 18 points du match dans ce quart, et Amine Noua, qui a remis les deux équipes à égalité (38-38) sur un tir longue distance juste avant la pause. Mais au retour des vestiaires, les Monténégrins de Vladimir Mihailovic (23pts) et Justin Cobbs (16pts) ont de nouveau accéléré et l’écart s’est creusé irrémédiablement, pour atteindre les +10 (46-56). On pensait alors les Français partis pour perdre cette rencontre. Mais pas du tout ! Ils ont signé un 8-0 pour revenir presque à hauteur, puis le revenant Nicolas Lang a enchaîné trois tirs à trois points pour égaliser (57-59 puis 60-61 puis 63-63), avant que Cordinier ne claque un dunk pour corser l’addition, face à des Monténégrins sans réponse face à la furie française. La France débute donc bien sa campagne et se retrouve deuxième du groupe E, derrière la Hongrie (qui a gagné 75-81 au Portugal) où elle se rendra lundi.

Les marqueurs français : Cordinier (16), Konate (3), Labeyrie (18), Lang (12), Noua (5), Jaiteh (10), Lacombe (9)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.