Qualifs CDM 2019 : Les joueurs d'Euroligue tout de même convoqués en Bleu

Qualifs CDM 2019 : Les joueurs d'Euroligue tout de même convoqués en Bleu©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 17 octobre 2017 à 17h07

Dans un mois et demi, l'équipe de France masculine de basket va entamer les qualifications pour la Coupe du Monde 2019 avec des matchs contre la Belgique (24 novembre à Anvers) et la Bosnie-Herzégovine (27 novembre à Rouen).

Après des mois et des mois de négociations, la FIBA et l'Euroligue ne sont pas parvenus à un accord sur leurs dates de compétition, et il y a donc peu de chances que les joueurs évoluant dans des clubs qui disputent la plus importante épreuve continentale soient libérés. Malgré tout, le sélectionneur des Bleus Vincent Collet a décidé d'en retenir dix, sur une liste de 24 au total : Fabien Causeur (Real Madrid), Nando de Colo (CSKA Moscou), Antoine Diot (Valence), Thomas Heurtel (FC Barcelone), Mathias Lesort (Etoile Rouge de Belgrade), Adrien Moerman (FC Barcelone), Vincent Poirier (Vitoria), Kévin Séraphin (FC Barcelone), Axel Toupane (Zalgiris Kaunas) et Léo Westermann (CSKA Moscou)
Dix joueurs de Pro A dans le groupe
Parmi les quatorze autres joueurs, dix évoluent en Pro A (Axel Bouteille et Mouhammadou Jaiteh à Limoges, Boris Diaw à Levallois, Axel Julien à Dijon, Charles Kahudi et Amine Noua à l'ASVEL, Alain Koffi et Elie Okobo à Pau-Lacq-Orthez, Lahaou Konaté à Nanterre 92, Louis Labeyrie à Strasbourg et Paul Lacombe à Monaco), un en Espagne (Andrew Albicy à Andorre), un en Turquie (Moustapha Fall à Sakarya) et un en Chine (Edwin Jackson à Guangdong). « Si d'aventure parmi cette liste de 15 joueurs, certains venaient à ne pas être libérés par leurs clubs d'Euroligue, Vincent Collet et Patrick Beesley pourront convoquer poste pour poste d'autres joueurs au sein de la liste officielle des 24 joueurs », précise la FFBB. Rappelons que les joueurs NBA ne sont évidemment pas sélectionnables pour ces matchs en pleine saison. Les deux prochains matchs de qualification se dérouleront en février, contre la Russie et la Belgique. Reste à savoir si la FIBA et l'Euroligue auront trouvé un accord d'ici là...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU