France : Collet content pour Gobert et les Bleus

France : Collet content pour Gobert et les Bleus©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le vendredi 25 décembre 2020 à 10h45

Lors d'un entretien à L'Equipe, Vincent Collet, le sélectionneur de l'équipe de France de basket, est revenu sur le nouveau contrat de Rudy Gobert avec Utah et l'intersaison des Bleus en NBA.

Un souci de moins pour Vincent Collet. A quelques mois des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo, qui auront normalement lieu lors de l'été 2021, le sélectionneur français pourra normalement compter sur Rudy Gobert, qui vient de prolonger pour 205 millions de dollars sur cinq ans avec les Utah Jazz, un contrat record. « Son contrat ? C'est impressionnant. Mais cela correspond à l'évolution de cette ligue, qui se rapproche du foot. Ca prend une telle dimension qu'on peut avoir du mal à l'imaginer, mais cela correspond à une certaine réalité, avec un contrat télé à 2,6 milliards de dollars par an. (...) Ce qui est remarquable pour Rudy, c'est aussi qu'il devient le pivot le mieux payé de l'histoire, quand la plupart des joueurs touchants ces montants sont habituellement des extérieurs et des attaquants, alors que lui domine en défense. (...) Le nombre de joueurs que l'on continue d'envoyer confirme que la Jeep Elite est considérée comme un excellent tremplin », a notamment expliqué Collet, lors d'une interview à L'Equipe.

« Une bonne nouvelle pour les Jeux »

Avec ce contrat d'ores et déjà signé, Gobert aura un été 2021 légèrement moins chargé, avec son avenir déjà acté, et pourra se concentrer sur la fin de saison NBA, puis la préparation des JO avec les Bleus. « C'est une bonne nouvelle car la problématique ne se posera pas cet été, même si le calendrier normal des Jeux restent hypothétiques. Or, lors des deux dernières éditions, systématiquement, les négociations de contrats ont interféré avec la préparation. Je crois savoir qu'Evan (Fournier), avec qui j'ai parlé récemment, souhaite aussi faire les choses aussi vite que possible », a également reconnu le sélectionneur de l'équipe de France, qui surveille avec attention l'évolution d'autres jeunes joueurs, tels que Thimothé Luwawu-Cabarrot, Killian Hayes, Sekou Doumbouya, Théo Maledon, Frank Ntilikina et bien d'autres. En effet, les Français sont pour le moment 11 à évoluer dans la prestigieuse ligue de basket nord-américaine.

« Cette nouvelle chance est un coup de booster »

Enfin, Collet s'est aussi exprimé sur l'arrivée de Nicolas Batum aux Los Angeles Clippers, candidat au titre, alors qu'il était dans une impasse du côté des Charlotte Hornets. « A la Coupe du monde 2019, il n'était pas à 100 % et pourtant il était indispensable. Je ne voyais pas d'issue pour lui à Charlotte. Il n'était pas dans le meilleur état psychologique. Cette nouvelle chance est un coup de booster, a expliqué l'ancien entraîneur de Strasboug. Il faut espérer que la trajectoire soit similaire à celle de Boris Diaw, qui avait quitté la même franchise et avait atterri à San Antonio, où il avait gagné un titre en 2014. Pour Nicolas, il n'y avait pas de meilleur scénario que les Clippers. C'est une excellente nouvelle, pour lui, comme pour l'équipe de France, en vue des JO. » De bonnes nouvelles pour la France, qui sera forcément attendue à Tokyo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.