Euro 2019 (F) : Les Bleues au finish contre la Chine

Euro 2019 (F) : Les Bleues au finish contre la Chine©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 23 juin 2019 à 21h12

Pour leur dernier match de préparation avant l'Euro, dont le coup d'envoi sera donné la semaine prochaine, les Bleues se sont imposées sur le fil face à la Chine (73-70) à la Kindarena de Rouen. Une victoire qui doit beaucoup à l'énorme fin de match de Bria Hartley (19 points), auteur des dix derniers points de l'équipe. A noter également le récital de Marine Johannès à longue distance.

Une victoire pour la route. Opposée à la Chine, dimanche à la Kindarena de Rouen dans le cadre de leur dernier match de préparation avant l'Euro, l'équipe de France a obtenu un succès très important pour le moral des troupes face aux Chinoises (73-70). Longtemps menées, les Bleues ont toutefois dû patienter jusqu'aux toutes dernières minutes de la rencontre pour arracher la victoire grâce notamment à une Bria Hartley déjà très en vue pendant toute la soirée (19 points à 8 sur 11 aux tirs, 2 passes, 15 d'évaluation) et déchaînée en fin de match. La meneuse de jeu américaine, élu logiquement MVP de cet ultime galop d'essai, a même terminé le match en boulet de canon, en inscrivant les dix derniers points des Françaises et permettre ainsi aux Tricolores de renverser la Chine in extremis. Un dénouement favorable à la France qui ne doit pas faire oublier pour autant les difficultés des joueuses de Valérie Garnier lors de cette ultime soirée rouennaise avant de s'envoler pour la Lettonie.


Le feu d'artifice d'Hartley



Après avoir mené d'entrée grâce à Marine Johannes et Valériane Ayayi, les Bleues ont ensuite beaucoup souffert face aux Chinoises, qui avaient regagné les vestiaires avec une avance de cinq points (33-28) et ont compté jusqu'à +10, en seconde mi-temps (54-45), avant qu'Alexia Chartereau, de loin, et Marine Fauthoux ne remettent les leurs dans le coup. Johannes, auteur d'un petit festival à trois points (quatre réussis, record personnel sous le maillot de l'équipe nationale), s'est ensuite attachée à ramener les Bleues au contact, Hartley se chargeant ensuite à elle seule d'inverser la situation sous les yeux de Tony Parker et Nicolas Batum et devant plus de 3 000 spectateurs. L'équipe de France et l'emblématique Endy Miyem, qui fêtait dimanche sa 200eme sélection (Parker lui a remis un maillot spécial pour l'occasion), achèvent leur préparation sur un bilan de quatre victoires et deux défaites. Jeudi, elles débuteront l'Euro face à la République tchèque (14h30, heure française). En espérant le même résultat que face à la Chine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.